Des bonbons Ricola à la distillerie d’huiles essentielles

mardi, 17.07.2018

Cultivées sur près de trois hectares en Valais, les herbes médicinales de Guillaume Mayor poussent à plus de mille mètres d’altitude sur une terre située sur une ancienne moraine glaciaire.

Maude Bonvin

Le travail en montagne est complètement différent d’un agriculteur de plaine.

«Par rapport à la plaine, mon sol est un peu plus capricieux et plus difficilement mécanisable», souligne le jeune homme. L’agriculteur s’est lancé dans la distillerie d’huiles essentielles, il y a quatre ans, sur l’exploitation familiale dans le village d’Icogne. Son père, Jean-Michel Mayor,...






 
 

AGEFI




...