Credit Suisse a absorbé l'impact du coronavirus sans peine

jeudi, 23.04.2020

Credit Suisse revendique une hausse de la rentabilité entre janvier et mars, malgré la pandémie de Covid-19.

Le bénéfice net s'est inscrit à 1,31 milliard de francs, en hausse de 75% sur un an, indique jeudi le numéro deux bancaire helvétique. Par ailleurs, la banque a déjà octroyé près de 14.000 crédits-relais pour un montant de 2,4 milliards de francs dans le cadre du programme d'aide aux entreprises affectées par la pandémie de coronavirus.

Credit Suisse a livré une très bonne performance au premier trimestre, malgré avoir constitué une réserve de 1 milliard de francs en prévision des mauvais jour. La grande banque a globalelement dépassé les attentes et se montre confiante quant à l'année qui vient, malgré le coronavirus.

Le bénéfice net s'est inscrit à 1,31 milliard de francs, en hausse de 75% sur un an, indique jeudi le numéro deux bancaire helvétique. Credit Suisse revendique une hausse de la rentabilité entre janvier et mars, malgré la pandémie de Covid-19.

Le bénéfice avant impôts s'est étoffé de 13% à 1,20 milliard de francs, ce résultat comprenant le gain de lié au transfert de la plateforme de fonds InvestLab à Allfunds Group. Le produit d'exploitation a gonflé de 7% à 5,78 milliards, alors que les charges ont été allégées de 6% à 4,01 milliards.

Les chiffres sont globalement supérieurs à la moyenne des prévisions des analystes interrogés par AWP. Seule exception, le bénéfice avant impôts est légèrement inférieur puisque le consensus l'attendait à 1,25 milliard.

"Notre modèle d'affaires axé sur la gestion de fortune s'est une fois de plus révélé résistant, tout en nous permettant d'exploiter nos capacités en investment banking pour nos clients dans une période de forte volatilité", indique dans le communiqué le nouveau directeur général Thomas Gottstein, qui a remplacé Tidjane Thiam à la tête de Credit Suisse mi-février.

Le ratio de fonds propres de première catégorie s'est étiolé de 0,6 point de pourcentage en trois mois, à 12,7%. La direction estime que l'impact de la pandémie de coronavirus reste difficile à estimer et n'exclut pas une nouvelle constitution de provisions à l'avenir pour couvrir les pertes de valeur. Credit Suisse affirme néanmoins être bien préparée pour fournir une performance financière robuste durant la crise.

Credit Suisse a déjà octroyé près de 14'000 crédits-relais pour un montant de 2,4 milliards de francs dans le cadre du programme d'aide aux entreprises affectées par la pandémie de coronavirus. La grande banque a accordé ces prêts pour aider les sociétés à affronter "un défi sans précédent", selon un communiqué publié jeudi.
Par ailleurs, le numéro deux bancaire helvétique a mis en place un programme à l'échelle du groupe, afin d'encourager les employés à faire des dons à des organisations caritatives. Les membres de la direction générale se sont engagés à verser 20% de leur salaire de base sur six mois. Le président Urs Rohner fera un don "de cet ordre".

(AWP)






 
 

AGEFI



...