Credit Suisse cède la majorité d'Investlab à l'espagnol Allfunds

mardi, 25.06.2019

Le groupe zurichois va créer une nouvelle plateforme de fonds de placement grâce à une alliance avec l'espagnol Allfunds.

La transaction dégagera un bénéfice limité sur la capitalisation de Credit Suisse. (Keystone)

Credit Suisse s'est allié au gestionnaire de fonds Allfunds pour créer une nouvelle plateforme de fonds de placement, plus grande et dotée de 570 milliards de francs d'actifs. Cette structure sera issue de la fusion d'Investlab, détenu par le numéro deux bancaire helvétique, et des activités de son partenaire espagnol, indique un communiqué mardi.

Dans le cadre de cette opération, la grande banque suisse va transférer une majorité d'actions de Credit Suisse Investlab à Allfunds, tout en gardant une participation minoritaire jusqu'à 18%. Credit Suisse siègera au conseil d'administration de l'entité nouvellement créée.

Le groupe zurichois utilisera cette plateforme pour distribuer des fonds de placements et des fonds indiciels cotés (ETF), précise-t-il.

Les contours financiers de cette alliance ne sont pas précisés. La transaction dégagera un bénéfice limité sur la capitalisation de Credit Suisse. Elle augmentera de 0,5% le rendement des fonds propres tangibles (RoTE) - un indicateur de rentabilité - en 2019.

La finalisation de l'alliance devrait intervenir au troisième trimestre de cette année, sous réserve du feu vert des autorités compétentes. Le transfert des accords de distribution est attendu au premier trimestre 2020.

L'annonce du jour vient confirmer les rumeurs de rachat d'Investlab par Allfunds publiées la semaine dernière par Inside Paradeplatz. Selon le blog financier zurichois, le fonds souverain singapourien GIC et la société américaine de capital-investissement Hellman&Frieman se dissimuleraient derrière Allfunds.

Pas de coupe

Inside Paradeplatz avait également évoqué un risque de suppression de postes concernant 30 spécialistes de Credit Suisse.

Contactée par AWP, la grande banque a contredit ces allégations. Certains employés seront transférés vers Allfunds, d'autres resteront chez Credit Suisse. Le porte-parole n'a pas souhaité articuler de chiffre à ce sujet. Aucune coupe n'est prévue dans les effectifs, a-t-il toutefois assuré.

Gestionnaire de fonds basé au Luxembourg, Allfunds International est présent en Suisse avec une filiale à Zurich. La société est détenue par le groupe espagnol Allfunds Bank.

Pour la Banque cantonale de Zurich (ZKB), cette cession est anecdotique et n'aura pas de grand effet sur la marche des affaires de Credit Suisse. L'analyste Javier Lodeiro peine à décider si l'objectif de RoTE de 10% fixé par la grande banque est réaliste, même avec le coup de pouce d'Investlab.

Les résultats de Credit Suisse aux deuxième et troisième trimestres pâtiront du creux de l'été et du litige commercial entre la Chine et les Etats-Unis, ainsi que des tensions géopolitiques autour de l'Iran. La performance ne devrait pas être exceptionnelle, sans être mauvaise pour autant, selon la ZKB.

A la Bourse suisse, la transaction semblait déplaire aux investisseurs. A 09h40, la nominative Credit Suisse perdait 0,8% à 11,29 francs, dans un SMI quasiment à l'équilibre (-0,03%). (awp)






 
 

AGEFI



...