Credit Suisse veut ponctionner les dépôts en francs de clients fortunés

vendredi, 20.09.2019

Credit Suisse a prévu de ponctionner les dépôts en francs suisses pour les clients fortunés selon l'agence Bloomberg.

Credit Suisse taxe déjà les comptes en euro, à hauteur de 0,4% pour les dépôts à partir de 1 million.(Keystone)

Le géant bancaire Credit Suisse ne serait plus d'accord de porter à lui seul le fardeau des taux négatifs. Le groupe zurichois a ainsi prévu de ponctionner les dépôts en francs suisses pour les clients fortunés, rapporte jeudi soir l'agence Bloomberg.

La banque aux deux voiles entend informer cet automne sa clientèle de banque privée de la répercussion des taux négatifs, précise l'article, citant une personne bien informée mais souhaitant garder l'anonymat.

Credit Suisse taxe déjà les comptes en euro, à hauteur de 0,4% pour les dépôts à partir de 1 million (1,1 million de francs), affirme Bloomberg.

Contacté par AWP, le groupe bancaire n'a pas commenté le contenu de cet article.
De telles mesures n'apparaissent cependant pas comme farfelues. En juillet, le concurrent UBS a annoncé qu'il allait appliquer un taux de -0,75% pour les dépôts en francs à partir de 2 millions. Pour les comptes en euros, le numéro un bancaire helvétique a serré la vis en abaissant en août le seuil à 500'000, contre 1 million auparavant.

Les "grands" clients - principalement les institutionnels qui disposent d'importantes quantités en liquide - cherchent à placer leur argent à meilleur compte, donc auprès de la banque la moins sévère en matière de taux négatifs.

Passé un seuil d'exemption qui diffère selon les établissements, les banques sont ponctionnées sur leurs dépôts à vue placés auprès de la Banque nationale suisse (BNS) à hauteur de -0,75%, ce qui leur coûte relativement cher.

L'institut d'émission a reconduit ce taux jeudi, mais a introduit un mécanisme de réévaluation mensuelle du prélèvement afin d'en limiter l'impact pour le secteur bancaire. Les intérêts négatifs ont été introduits début 2015.(awp)






 
 

AGEFI




...