Une start-up vaudoise veut uberiser les réservations des blocs opératoires

Mercredi, 18 juillet 2018 // Matteo Ianni

La start-up resot.care va lancer une plateforme de mise en relation entre les différents intervenants professionnels du domaine médical. L’objectif est de simplifier les réservations d’interventions chirurgicales ambulatoires, stationnaires et privées. Une innovation de taille dans le milieu hospitalier.

La question des délais d’attente pour les interventions chirurgicales non urgentes soulève des controverses et s’avère parfois déroutante.  Aujourd'hui, des personnes souffrantes sont obligées d'attendre plusieurs mois pour une opération. Comment en est-on arrivé à un tel engorgement? Les...

SGS est en ligne avec son plan stratégique 2020

Mercredi, 18 juillet 2018 // Elsa Floret

Pour ses acquisitions le leader mondial de l’inspection - dont les résultats semestriels sont en hausse - met le focus sur l’Asie du Nord-Est et l’Amérique du Nord.

Lors de la présentation de ses résultats semi-annuels devant les médias mercredi depuis son quartier général genevois, la SGS renouvelle ses perspectives 2018, ainsi que ses objectifs stratégiques de croissance 2020. Les résultats sont en hausse. En ce qui concerne l’accélération du programme d’acquisitions du leader...

Temenos poursuit sa croissance tous azimuts au 2e trimestre

Mercredi, 18 juillet 2018

Le chiffre d'affaires de Temenos s'est élevé à 204 millions de dollars, en hausse de 17% sur un an.

Temenos a annoncé mercredi des résultats extrêmement solides au 2e trimestre. Aussi bien le chiffre d'affaires que le résultat opérationnel (Ebit) et les recettes tirées des licences sont en nette hausse et bien supérieurs aux attentes des analystes. Le chiffre d'affaires du développeur genevois de logiciels bancaires s'est...

Le partenariat entre Bamboo Finance et Louis Dreyfus Holding

mercredi, 28.10.2015

Création du fonds d’impact investing NISABA spécialisé dans les petites et moyennes entreprises intervenant sur toute la chaîne de valeur agricole en Afrique sub-saharienne.

Bamboo Finance, société genevoise de capital-investissement spécialisée dans les investissements profitant aux communautés à faibles revenus dans les pays en développement, et Louis Dreyfus Holding, qui contrôle Louis Dreyfus Commodities, entreprise leader dans la production, la transformation et le commerce de matières premières agricoles, annoncent mercredi un partenariat pour la création de NISABA, un fonds d’impact investing de 50 millions de dollars qu’ils dirigeront conjointement. En tant que sponsor du projet, Louis Dreyfus Holding investira 10 millions de dollars dans NISABA.

Ce nouveau fonds sera spécialisé dans les petites et moyennes entreprises intervenant sur toute la chaîne de valeur agricole en Afrique Sub-saharienne. L’objectif est de combiner la connaissance de la chaîne de valeur agricole de Louis Dreyfus, née de 164 ans d’expérience, et l’impact investing avec l’utilisation de capital long-terme pour améliorer les capacités techniques, promouvoir le développement d’un secteur plus équitable, favoriser l’innovation et améliorer la distribution de richesse en faveur des petits fermiers et de leurs communautés.

NISABA aura un portefeuille équilibré en termes de géographies, d’activités et de produits et investira dans des marchés en développement, là où le financement de la chaîne de valeur agricole fait défaut. L’accent sera mis sur les petites entreprises associant retours sociaux, environnementaux et financiers, en améliorant l’accès aux données, à la formation, aux technologies de l’innovation ainsi qu’à la finance et à la gestion des risques. En renforçant également l’accès au marché et en reliant producteurs et consommateurs finaux.  Enfin, le fonds soutiendra les capacités techniques locales de manutention après-récolte ainsi que les solutions de transformation à valeur-ajoutée et de conditionnement.

Jean-Philippe de Schrevel, PDG de Bamboo Finance, et  Margarita Louis-Dreyfus, présidente de Louis Dreyfus Holding, expriment la conviction que ce partenariat pionnier peut prendre une part active à la résolution des défis d’une production agricole qui ne suit pas la croissance de la population.






 
 

AGEFI


 

 



...