Live: les demandes de chômage partiel continuent à augmenter

jeudi, 26.03.2020

CORONAVIRUS. Quelque 42'000 entreprises ont demandé à bénéficier de ce système pour 570'000 de leurs employés.

MH avec ATS/AWP

L'instrument du chômage partiel devrait permettre d'éviter une vague de licenciements.(Keystone)

16h35: Deux plaintes pénales après l'ouverture de pistes de ski le 14 mars

Des privés ont déposé deux plaintes pénales contre les responsables de domaines skiables du canton de Berne. Ces derniers avaient ouvert leurs pistes le samedi 14 mars, au lendemain de la décision du Conseil fédéral d'interdire les rassemblements.

16h25: Le G20 va injecter 5000 milliards de dollars dans l'économie mondiale

Les dirigeants des pays membres du G20 ont annoncé jeudi, lors d'un sommet virtuel, leur intention d'injecter "plus de 5000 milliards de dollars" dans l'économie mondiale pour "contrer les répercussions sociales, économiques et financières de la pandémie" du nouveau coronavirus.

"Nous sommes fermement résolus à présenter un front uni contre cette menace commune", ont ajouté les représentants des grandes puissances mondiales dans un communiqué publié à l'issue de la réunion d'urgence présidée par le roi Salmane d'Arabie saoudite.

16h00: les demandes de chômage partiel continuent à augmenter 

Les demandes de chômage partiel continuent à augmenter en raison du coronavirus. Quelque 42'000 entreprises ont demandé à bénéficier de ce système pour 570'000 de leurs employés, a indiqué jeudi Boris Zürcher, chef de la division travail du Seco.

Cela correspond à 11% des travailleurs de Suisse, a-t-il précisé devant la presse à Berne. Le Tessin est toujours le canton le plus touché, avec 34% des employés touchés. A l'inverse, Zurich ne compte des demandes que pour 9% de ses employés. Cela représente malgré tout 95'000 personnes, a relevé M. Zürcher.

15h40: HSBC fait une pause dans son plan de suppressions d'emplois

La banque britannique HSBC a annoncé jeudi suspendre son plan massif de suppressions de 35.000 emplois dans le monde en raison de l'impact de la pandémie de coronavirus.

15h30: premier décès dans le canton de Schwyz

Le canton de Schwyz a enregistré son premier décès à cause du coronavirus. Il s'agit d'un homme de 79 ans. Il est mort mercredi dans un hôpital hors du canton, a indiqué jeudi le département de l'intérieur schwyzois.

15h12: Art Basel reporte l'édition 2020 de juin à septembre

Art Basel, la plus importante foire d'art au monde, reporte son édition 2020 prévue en juin à Bâle à cause de la pandémie de coronavirus. Elle est repoussée à septembre.

15h00: la Banque d'Angleterre maintient son taux à un plus bas historique

La Banque d'Angleterre a choisi de maintenir son taux d'intérêt directeur à son plancher historique. L'institut d'émission a jugé une "nette chute" du produit intérieur brut (PIB) mondial au premier semestre "probable" du fait de la pandémie de Covid-19 qui paralyse l'économie.

L'institution a annoncé jeudi garder son taux d'intérêt à 0,1%, une semaine après l'avoir abaissé à ce niveau historiquement bas. Une "nette chute" du PIB mondial au premier semestre est "probable" et "il y a un risque de danger à long terme pour l'économie" britannique, a en outre souligné la banque centrale.

14h40: UBS a émis les premiers prêts de crise pour les entreprises

UBS a reçu environ 3000 demandes de prêts destinés à soutenir les entreprises faisant face à la pandémie de coronavirus. Les premiers clients ont déjà vu les montants demandés inscrits sur leurs comptes, a indiqué jeudi la première banque du pays.

Afin de faire face à l'afflux de la demande, qui émane de toutes les régions de la Suisse, la banque aux trois clés a mobilisé 300 employés supplémentaires qui sont à pied d'oeuvre tout en respectant les consignes sanitaires, a précisé UBS dans un communiqué.

14h00: Adecco instaure en partie le chômage à temps partiel en Suisse

Adecco est lui aussi frappé par les conséquences économiques du coronavirus. Une porte-parole du numéro un mondial en placement de personnel a déclaré que le chômage partiel serait introduit en son sein dans certaines régions de Suisse.

Mais le groupe zurichois n'est pas encore en mesure de donner une estimation précise sur le nombre de collaborateurs qui seront touchés parmi ses 650 employés fixes.

Dans certains secteurs il y a beaucoup de travail. "Nous avons reçu un grand nombre de demandes pour du personnel temporaire dans le médical, l'agroalimentaire, le commerce en ligne et dans certains cas l'industrie", a précisé la porte-parole du groupe en Suisse.

Adecco tente de répondre à cette demande par du personnel qui en temps normal exerce dans d'autres secteurs. A noter que par la force des choses, le groupe zurichois a été contraint de mettre en veilleuse le recrutement dans certains secteurs, comme la restauration ou l'événementiel.

13h50: Un millier de cas de Covid-19 en plus en Suisse en 24  heures 

L'épidémie de Covid-19 continue sa progression soutenue en Suisse. Un millier de cas supplémentaires par rapport à la veille ont été annoncés jeudi par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), portant le total à 10'714 cas confirmés.

Le bilan des morts atteint 161, indique l'OFSP dans un communiqué. Un décompte de Keystone-ATS basé sur les indications des cantons porte ce total à 170.

"Actuellement, 10'714 cas ont été testés positifs, soit 1002 de plus qu'hier. (...) A ce jour, 91'400 tests ont été effectués, dont 14% étaient positifs", précise encore l'OFSP, qui se base sur les déclarations reçues des laboratoires et des médecins jusqu'au matin. C'est pourquoi les chiffres peuvent diverger de ceux communiqués le même jour par les cantons.

12h44: Plus de 200 millions de francs en faveur des entreprises en Valais 

Le Conseil d'Etat valaisan a présenté jeudi une série de mesures pour atténuer les conséquences économiques du coronavirus. Un paquet de plus de 200 millions de francs doit permettre de soutenir les entreprises. Une aide d'urgence pour les indépendants est à l'étude.

Pour faire face aux répercussions économiques du coronavirus, le gouvernement valaisan a mis sur pied une task force "qui se réunit tous les trois jours", a rappelé lors d'une conférence de presse téléphonique Christophe Darbellay, chef du département de l'économie et de la formation. Sur la base des propositions de cette task force, le gouvernement a arrêté des mesures "complémentaires à celles décidées par la Confédération".

L'Etat du Valais va ainsi cautionner l'octroi de prêts bancaires via son Centre de cautionnement et de financement (CCF). Le canton a négocié avec les banques un taux d 'intérêt s'élevant au maximum à 1% durant 24 mois, et aucun frais en lien avec le cautionnement ne sera facturé durant cette période, a expliqué Christophe Darbellay. Les possibilités actuelles d'engagement cantonal s'élèvent à 105 millions de francs.

A cela s'ajoutent une série de mesures pour un montant de quelque 75 millions de francs. Il s'agit de recettes auxquelles le canton renonce pour l'heure.

Ainsi par exemple, aucune annuité sur les prêts étatiques ne sera facturée en 2020. Quant aux annuités déjà payées depuis le 1er janvier, elles pourront être rétrocédées à la demande des entreprises concernées.

Toutes les entreprises qui subissent directement ou indirectement les conséquences de l'épidémie de coronavirus peuvent constituer une provision extraordinaire sur l'exercice comptable 2019. Elle devra obligatoirement être dissoute dans l'exercice comptable 2020.

Pour laisser le plus de liquidités possible aux entreprises, le canton repousse le délai de paiement de l'impôt à la source au 30 juin 2020. Quant au délai de dépôt de la déclaration d'impôt 2019 des particuliers, le délai prévu au 31 mars est reporté au 31 mai 2020, a indiqué Roberto Schmidt, président du gouvernement cantonal.

12h15: Nestlé offre 12 semaines de salaires aux employés désoeuvrés

Nestlé annonce jeudi un paquet de mesures destinés à limiter l'impact de l'épidémie de coronavirus sur la sécurité financière de ses employés. Le personnel contraint au chômage technique se verra ainsi offrir un minimum de douze semaines de salaire, assure le colosse alimentaire dans un communiqué. La mesure demeure conditionnée au droit du travail local.

La multinationale veveysanne assure aussi avoir conclu de "généreux accords" sur les congés maladie pour les collaborateurs ayant contracté le covid-19 et offrir des prêts ou avances sur salaire pour ceux en difficultés financières.

Nestlé s'engage en outre à verser immédiatement 10 millions de francs à la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge et à doubler toute contribution que ses employés offriront à l'organisation.

12h00: Quatre nouveaux morts à Bâle-Ville

Bâle-Ville a enregistré mercredi quatre décès supplémentaires à cause du coronavirus. Le bilan est désormais de douze morts dans le canton.

Les quatre nouvelles victimes sont trois hommes et une femme âgés de 71 à 93 ans, a indiqué jeudi le département cantonal de la santé. Les quatre personnes souffraient d'autres maladies.

11h50: Le canton de Neuchâtel contrôle davantage les lieux de travail 

Le canton de Neuchâtel renforce les contrôles sur les lieux de travail pour faire respecter les normes sanitaires contre la propagation du Covid-19. Les entreprises ne se mettant pas en conformité seront temporairement fermées.

Le Service de l'emploi est intervenu à près de 120 reprises ces derniers jours auprès de sociétés ne respectant pas pleinement les règles, a indiqué jeudi le Conseil d'Etat. Dans chaque situation, des solutions permettant la poursuite de l'activité dans le respect de la sécurité des employés ont été trouvées et mises en oeuvre.

11h35: Arrivée à Zurich de 231 Suisses rapatriés du Pérou 

La Suisse a rapatrié jeudi 288 personnes en provenance du Pérou. Le quatrième avion affrété par le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) s'est posé dans la matinée à Zurich.

L'appareil transportait 231 Suisses, 56 personnes vivant en Suisse, ainsi que deux passagers vivant dans d'autres pays européens, indique le DFAE sur sa page internet consacrée au coronavirus.

11h30: Nouvelle arrestation pour des masques au prix multiplié

La police a arrêté à Zurich une jeune femme de 21 ans qui revendait en ligne des masques de protection pour un prix 20 fois plus élevé que le prix de base. La semaine dernière, la police zurichoise avait arrêté un jeune homme pour avoir revendu des masques de protection en multipliant leur prix par 80.

En pleine crise de coronavirus, la forte demande de masques de protection suscite des intentions malhonnêtes. La police cantonale zurichoise a de nouveau découvert cette semaine une annonce en ligne proposant des masques de protection à des prix multipliés: celle-ci proposait des lots de dix masques pour 100 francs, alors que le prix de base d'un masque est de 50 centimes.

Se faisant passer pour un acheteur, un policier en civil a fixé un rendez-vous mercredi soir avec la jeune Suissesse à Zurich-Altstetten. Sur place, cette dernière lui a répété son offre oralement. Le policier l'a aussitôt arrêtée et emmenée au poste. La police cantonale a dénoncé la suspecte au Ministère public pour usure, indique-t-elle jeudi.

11h25: L'euro progresse face au dollar en attendant l'emploi américain

L'euro continuait sur sa lancée jeudi, progressant face au dollar au début d'une séance qui sera marquée par la publication de chiffres sur l'emploi aux Etats-Unis. Vers 09H45 GMT (10H45 HEC), l'euro gagnait 0,63% face au billet vert, à 1,0950 dollar.

11h20: Le Montreux Jazz festival renonce à dévoiler le programme de sa 54e édition

Face à la situation exceptionnelle que toutes et tous vivent en ce moment en raison du coronavirus, le Montreux Jazz festival a préféré repousser l'annonce du programme de sa 54e édition et communiquera une nouvelle date dès que possible. 

11h10: 157 nouveaux décès en Iran, le bilan officiel atteint 2234 morts

L'Iran a enregistré 157 décès supplémentaires liés à l'épidémie du nouveau coronavirus, portant le bilan officiel à 2234 morts dans ce pays parmi les plus touchés au monde, a déclaré jeudi le porte-parole du ministère de la Santé, Kianoush Jahanpour.

Le nombre de nouveaux cas confirmés est de 2389, faisant grimper le chiffre total à 29'406 cas d'infections récensés, a ajouté ce porte-parole, lors de son point de presse quotidien par visio-conférence.

11h05: Le Tessin annonce sept nouveaux décès dus au coronavirus

Sept personnes sont décédées dans les dernières 24 heures de la maladie pulmonaire Covid-19 au Tessin. Et 47 nouveaux cas de contamination au coronavirus ont été enregistrés, ont annoncé jeudi les autorités.

De mardi à mercredi, le nombre de personnes infectées avait augmenté de 143 et le nombre de nouveaux décès était de sept. Au total, le Tessin dénombrait jeudi matin 1401 personnes infectées et 67 décès.

11h00: Plus de TGV entre la Suisse et Paris

Les TGV Lyria ne circuleront plus entre la Suisse et Paris à partir de samedi. Les deux dernières liaisons encore en activité, au départ de Genève et Bâle, sont interrompues pour cause de coronavirus.

"Suite aux dernières mesures gouvernementales, la circulation ferroviaire entre la France et la Suisse est suspendue à partir du samedi 28 mars", écrit Lyria sur son site internet. Lyria avait déjà suspendu quasiment toute son activité depuis la mi-mars.

La SNCF, l'actionnaire principal de Lyria avec les CFF, a annoncé mercredi encore réduire son offre pour passer de 90 à 40 TGV par jour au niveau national.

10h00: Même sans bouclage, la peur demeure dans le berceau

"Toujours dangereux": après deux mois de bouclage pour cause de coronavirus, les restrictions sont progressivement levées dans la région chinoise où est apparue la pandémie, mais la peur reste présente chez les habitants.

La vie revient petit à petit au Hubei, la province placée de facto en quarantaine fin janvier avec ses plus de 50 millions d'habitants.

Mais le retour à la normale est encore loin à Huanggang, une des villes les plus touchées par l'épidémie, même si ses 7,5 millions d'habitants sont de nouveau autorisés à se déplacer, y compris à l'extérieur de la province depuis mercredi.

09h50: La Bourse de Francfort repart à la baisse à l'ouverture

La Bourse de Francfort a ouvert en baisse, le Dax perdant 1,76%, rattrapée par ses inquiétudes sur la pandémie de coronavirus, après deux séances consécutives à la hausse grâce aux soutiens monétaires des banques centrales et budgétaires des États. A 08h11 GMT, l'indice vedette chutait de 173,52 points à 9700,74 points, tandis que le MDax des valeurs moyennes perdait 0,47% à 20'665,21 points. Depuis le début de l'année, l'indice boursier allemand a perdu 26,78%.

09h45: Paris dans le rouge, les Etats-Unis inquiètent 

La Bourse de Paris renouait avec les pertes (-2,69%) jeudi matin, les investisseurs s'inquiétant de la propagation de l'épidémie de coronavirus aux Etats-Unis, malgré l'adoption la veille d'un plan de relance historique par le Sénat américain. A 09H20 (08H20 GMT), l'indice CAC 40 reculait de 119,08 points à 4.313,22 points. La veille, il avait fini en nette hausse de 4,47%.

09h30: Bourse Zurich: regain de prudence, au terme de deux séances optimistes

La Bourse suisse observait un mouvement de repli jeudi dans les premiers échanges, au terme de deux séances de rétablissement marqué. Les entreprises commencent à deviser l'impact de cette pandémie sur leurs affaires et multiplient les mesures et les avertissements sur résultats.

A 09h15, le Swiss Market Index (SMI) cédait 1,38% à 8857,73 points, le Swiss Leader Index (SLI) 1,54% à 1303,90 points et le Swiss Performance Index (SPI) 1,04% à 10'793,65 points. Sur les trente principales cotations, seules trois se maintenaient à flot.

Le développeur de logiciels bancaires Temenos (+1,1%) profitait visiblement de l'abandon par Jefferies de sa recommandation de vente. Le conglomérat d'électrotechnique zurichois ABB (+0,4%) et le laboratoire saint-gallois Vifor (+0,2%) complétaient le maigre peloton des rescapés, sans explication évidente.

Les poids lourds n'offraient qu'une résistance relative, Novartis abandonnant déjà 1,0%, Nestlé 1,2% et le bon Roche 1,3%. Les bancaires figuraient pour leur part dans la moitié basse du tableau, UBS perdant 1,7% et Credit Suisse 2,6%. La lanterne rouge du moment revenait au mastodonte de l'inspection et de la certification SGS (-4,4%).

Emboîtant le pas de Sonova (-3,0%) mercredi soir, Valora (-9,1%) et Calida (inchangé) ont lancé sur le marché élargi des avertissements sur résultats pour l'année en cours. L'exploitant de boutiques dans les gares et points de passage souscrit en outre au chômage partiel. Le groupe textile biffe, lui, purement et simplement son dividende au titre de 2019 et annonce au passage un changement de président.

L'organisateur de foires et d'évènements MCH Group (-7,6%) a réduit ses pertes l'an dernier, mais prévient à son tour que 2020 ne sera pas de tout repos.

Jungfraubahn a dégagé un bénéfice record en 2019, mais plafonne la rémunération de ses actionnaires en prévision d'un passage à vide.

Kuros (+2,5%) de son côté a étoffé son chiffre d'affaires et stabilisé son déficit. Varia US Properties (inchangé) a multiplié son bénéfice net annuel par près de deux.

08h35: Premier décès d'un gendarme en France

Un premier gendarme français est décédé des suites de l'épidémie de Covid-19, mercredi dans sa caserne de Maisons-Alfort (Val-de-Marne), a annoncé jeudi la gendarmerie nationale. Ce sous-officier de la gendarmerie, qui était en arrêt maladie pour suspicion de Covid-19, avait 51 ans. Il était marié et père de trois enfants.

08h30: Groupe Mutuel fait un don de 2 millions de francs

Groupe Mutuel s'engage en faveur des personnes en difficulté en raison de la pandémie du nouveau coronavirus. Par l'entremise de la Fondation Groupe Mutuel, l'assureur maladie valaisan fait don de 2 millions de francs. Un million de francs sera versé à la Chaîne du Bonheur et un montant identique à un projet lancé en commun avec Vaudoise Assurances et Qoqa.

08h25: Valora contraint de mettre au chômage partiel ses collaborateurs 

En raison du coronavirus, Valora est contraint de mettre au chômage partiel une grande partie de ses collaborateurs dès le 1er avril 2020 et renvoie des projets d'investissements qualifiés d'importants...Lire la suite

08h20: Une économie mondiale qui s'apparente à un champ de ruines

Le coronavirus et le confinement de millions de personnes qu'il a entraîné ont presque anéanti l'économie mondiale, au point que les économistes s'attendent à la récession la plus violente de l'histoire moderne, peut-être pire que pendant la Grande Dépression."Les économies du G20 vont subir un choc sans précédent pendant la première partie de l'année et vont se contracter en 2020 avant un rebond en 2021", présagent les économistes de l'agence de notation Moody's... Lire la suite 

08h00: Moscou suspend tous ses vols internationaux à partir de minuit 

La Russie va suspendre tous ses vols internationaux à partir de vendredi minuit (jeudi 21H00 GMT), selon un décret du gouvernement établissant de nouvelles mesures contre l'épidémie de coronavirus. Ce décret s'applique à tous les vols entrant et sortant du territoire russe, à l'exception des avions spéciaux affrétés pour rapatrier les citoyens russes bloqués à l'étranger.

07h55: Novartis rejoint un consortium de recherche contre le coronavirus 

Le laboratoire bâlois Novartis a rejoint un consortium de recherche, composé d'une dizaine de groupes pharmaceutiques et de la Fondation Bill et Melinda Gates, pour accéler le développement de traitements et de diagnostics du nouveau coronavirus.

Concrètement, les laboratoires vont mettre en commun leurs librairies de molécules pour les passer en revue afin de trouver éventuellement un traitement contre le Covid-19, a précisé le groupe rhénan jeudi dans un communiqué.

Si une molécule prometteuse venait à être trouvée, elle pourrait passer en l'espace de deux mois en phase d'essai sur des êtres vivants (étude "in vivo").

07h45: Le Covid-19 pourrait devenir saisonnier, prévient un expert

Directeur de l'institut national des maladies infectieuses, Anthony Fauci a relevé lors du point-presse quotidien du groupe de travail de la Maison-Blanche que le coronavirus commençait à se répandre dans les pays de l'hémisphère sud, où l'hiver arrive. "S'ils connaissent une épidémie importante, il nous sera indispensable d'être prêts à faire face à un deuxième cycle", a mis en garde l'expert.

Des traitements sont également à l'étude - de nouveaux médicaments et d'autres déjà existants, comme les antipaludéens chloroquine et hydroxychloroquine. Le Dr Fauci a laissé entendre que la maladie à coronavirus 2019 (Covid-19) se portait mieux par temps froid que dans un climat chaud et humide, faisant écho à une étude préliminaire chinoise allant dans ce sens.

Cela s'expliquerait par le fait que les gouttelettes expulsées par les malades subsistent plus longtemps à l'air libre dans le froid, et que les défenses immunitaires sont affaiblies en hiver. Autre explication potentielle: les virus se dégradent plus rapidement sur des surfaces chaudes, la couche de gras protectrice qui les enveloppe séchant plus rapidement.

>>> Lire notre dossier sur le Coronavirus

07h20: Tokyo a rechuté, craintes d'une flambée du Covid-19 au Japon

Après deux séances de gains spectaculaires, la Bourse de Tokyo a brutalement marqué le pas jeudi, alors que s'accroissent les craintes d'une flambée du coronavirus dans la capitale japonaise, dont les habitants ont été priés d'éviter les déplacements ce week-end. L'indice vedette Nikkei, qui avait gagné 8% mercredi et plus de 7% mardi, a fini en retrait de 4,51% à 18.664,60 points, tandis que l'indice élargi Topix a cédé 1,78% à 1.399,32 points.

07h00: Le Sénat américain approuve le gigantesque plan d'aide économique

Le Sénat américain a approuvé mercredi à une écrasante majorité un plan "historique" de 2000 milliards de dollars pour soutenir la première économie mondiale, asphyxiée par le coronavirus. La pandémie a déjà fait plus de 1000 morts aux Etats-Unis.

Soutenu par le président américain Donald Trump et fruit d'âpres tractations entre les sénateurs et la Maison-Blanche, ce texte "historique", selon ses négociateurs, a été adopté avec le soutien de tous les démocrates et républicains présents (96 pour et 0 voix contre).

Le plan doit encore être approuvé par la chambre des représentants, contrôlée par les démocrates, lors d'un vote prévu vendredi, avant d'être promulgué par le président américain.

06h50: Aucun cas local de Covid-19 en Chine 

La Chine n'a enregistré jeudi aucun nouveau cas de contamination d'origine locale au coronavirus. Les autorités sanitaires ont toutefois fait état de 67 cas importés supplémentaires.






 
 

AGEFI



...