Constructions civiles: le Conseil fédéral réclame 432,5 millions au Parlement

mercredi, 29.05.2019

Le Conseil fédéral veut financer notamment des projets de construction de nouveaux bâtiments administratifs.

Le plus gros poste du message (160 millions) servira à financer des projets qui coûtent moins de dix millions chacun. (Keystone)

Le Parlement est invité à débloquer 432,5 millions de francs cette année pour des bâtiments de la Confédération. Le Conseil fédéral lui a soumis mercredi cette enveloppe. La construction d'un centre d'asile à Schwyz reste ouverte.

Le plus gros poste du message (160 millions) servira à financer des projets qui coûtent moins de dix millions chacun. Le gouvernement demande par ailleurs 114,2 millions pour la construction d'un nouveau bâtiment administratif à Zollikofen (BE). Celui-ci sera occupé par différentes directions du Département fédéral des affaires étrangères.

Un premier crédit d'engagement de 41,7 millions est budgétisé pour le remplacement du complexe du Centre national de sport de Macolin (BE) abritant les domaines du diagnostic des performances et de la réhabilitation.

Plusieurs projets liés à l'asile totalisent 94,4 millions. La construction d'un centre fédéral avec tâches procédurales à Altstätten (SG) nécessite d'investir 43 millions. Celle d'un centre fédéral sans tâches procédurales au Grand-Saconnex (GE) 27,3 millions.

Le gouvernement demande en outre 24,1 millions en vue de transformer des bâtiments pour qu'ils servent de centre fédéral pour demandeurs d'asile à Schwyz, sur le terrain de Wintersried qui appartient à la Confédération. Or, jusqu'ici, le Conseil d'État schwyzois a refusé que ce terrain soit exploité à ces fins.

Si le Conseil fédéral, de concert avec les cantons concernés, parvenait à trouver une solution réalisable dans les délais sur un autre site, il renoncerait à ce crédit d'engagement et en solliciterait un nouveau.

Le dernier crédit, de 22,2 millions, est destiné au Tribunal fédéral. Il doit servir à prolonger de dix ans, dès 2021, le bail pour ses deux cours de droit social situées à Lucerne. (awp)






 
 

AGEFI



...