Leonteq: bénéfice amputé de près d'un tiers en 2019

jeudi, 13.02.2020

Confronté à un environnement difficile dans le négoce, Leonteq a essuyé un repli de 31% de son bénéfice net en 2019 sur un an.

Les activités de négoce ont essuyé un résultat négatif de -3,2 millions, contre +24,6 millions un an plus tôt.(Keystone)

Le spécialiste des produits structurés Leonteq a essuyé un repli de 31% de son bénéfice net en 2019 sur un an, à 62,7 millions de francs. L'établissement a été confronté à un environnement difficile dans le négoce, a-t-il indiqué jeudi. Les actionnaires recevront un dividende pour la première fois depuis 2016.

Le bénéfice avant impôts a également été amputé de près d'un tiers à 65,1 millions. Le bénéfice par action s'est inscrit à 3,35 francs par titre, contre 5,40 francs en 2018.

Le produit d'exploitation a essuyé un repli de 9% à 256,2 millions. Principale source de revenus, les activités de commissions et services ont rapporté 264,9 millions, en baisse de 3%. Le groupe a néanmoins pu rattraper le difficile premier semestre 2019 lors de la deuxième moitié de l'année, marquée par une reprise de la demande.

Les activités de négoce ont essuyé un résultat négatif de -3,2 millions, contre +24,6 millions un an plus tôt, en raison de gains plus faibles sur les opérations de couverture, qui s'expliquent par une volatilité moins importante sur les marchés.

Les opérations d'intérêt sont parvenues à réduire leur perte, à 8,3 millions, contre 14,9 millions un an plus tôt. Les autres activités ont rapporté 2,8 millions, un montant en baisse de 18%.

Les charges ont progressé de 1% à 191,1 millions de francs, reflétant une gestion des "coûts disciplinée" et des "investissements dans les talents", selon l'entreprise. Ainsi, le nombre de collaborateurs équivalent plein-temps a progressé à 508 à fin 2019, contre 486 un an plus tôt, entraînant une hausse de 1% de la masse salariale.

Leonteq a fait mieux que prévu au niveau de la rentabilité. Le consensus AWP tablait sur un bénéfice net de 60,5 millions et un bénéfice avant impôts de 61,8 millions. Les charges étaient attendues à 194,5 millions. Le produit d'exploitation est en ligne avec les 256,3 millions escomptés par les analystes.

Leonteq renoue avec le dividende

Le groupe compte proposer le versement d'un dividende de 0,50 francs par titre, renouant ainsi avec les rétributions. La dernière fois que les actionnaires ont été rémunérés remonte en effet à 2016, pour l'exercice 2015.

En outre, les fonds propres se sont inscrits en hausse de 9% à fin 2019, atteignant 662,5 millions.

Par régions, la Suisse et l'Europe ont connu une évolution plutôt favorable tandis qu'en Asie, l'activité des clients a été plus limitée en raison des incertitudes et la concurrence plus féroce. En 2020, le groupe prévoit de renforcer ses activités à l'international avec l'ouverture de bureaux à Milan et à Dubai.

Au sein du conseil d'administration, un nouveau membre a été proposé en la personne de Philippe Weber, qui doit succéder à Hans Isler. Ce dernier ne se représentera pas.

Pour 2020, Leonteq table sur un produit d'exploitation de 270 à 300 millions et sur des charges de 200 millions.(awp)






 
 

AGEFI




...