Cette corrélation positive entre le HY et les marchés des actions

vendredi, 21.09.2018

Comment expliquer la surperformance relative des USD HY vis-à-vis d’autres emprunts?

Gianni Pugliese*

Au cours des derniers mois, les obligations spéculatives américaines à haut rendement (USD HY) se sont très bien comportées en termes de performance, bien mieux que les emprunts appartenant à d’autres segments de crédit, y compris ceux de leurs homologues européennes (EUR HY). Pourquoi cette surperformance relative, notamment vis-à-vis de l’EUR HY? 

Un lien avéré

Elle résulte probablement de plusieurs facteurs techniques et fondamentaux. Mais peut-être que la raison principale est à rechercher tout simplement du côté de la performance relative des indices boursiers US et européens. 

En théorie, les emprunts HY sont corrélés aux marchés des actions par le risque d’entreprise. Vu leurs taux plus élevés, ils sont moins sensibles à une hausse des rendements souverains.En pratique, le lien entre le HY et les actions est un fait avéré. Il est en effet rare de voir des performances annuelles positives sur le HY qui n’ont pas été accompagnées par une hausse des indices boursiers et vice versa. Des études montrent qu’en moyenne, les performances mensuelles des marchés USD HY et EUR HY évoluent généralement dans la même direction que leurs marchés actions respectifs (source: DB). Les performances des actions expliquent statistiquement environ 50% des performances du HY aux États-Unis et 40% en Europe. Si le lien entre la performance du HY et celle des actions est relativement évident, le bêta de cette relation n’est toutefois pas stable car il change au fil du temps. 

L’ampleur relative de la performance change

Par exemple, le prix d’une obligation HY cotera difficilement très au-dessus de son prix de remboursement anticipé, en particulier lorsque la date du call se rapproche. Au contraire, le prix d’une action ne connait théoriquement pas de limite. La direction est similaire, mais l’ampleur relative de la performance change. 

Et qu’en est-il de la relation entre les obligations américaines d’entreprises de qualité (IG) et les marchés actions? Elle est loin d’être aussi forte. Sur une base annuelle, il a été beaucoup moins rare de voir des épisodes de divergences entre le crédit IG et les indices boursiers. Si les spreads de crédit USD HY et IG évoluent habituellement dans la même direction, l’inverse est possible. C’est ce qui est observable cette année, avec un écartement de 13bp sur l’IG et un resserrement de 27bp sur le HY. Cela démontre bien que le segment IG est moins corrélé aux actions et plus sensible à la montée des rendements souverains US. 

Etats-Unis bien orientés

En conclusion, la réponse à la question de savoir pourquoi l’USD HY surperforme l’EUR HY se trouve en grande partie dans l’évolution des indices boursiers. D’un côté, les Etats-Unis qui sont très bien orientés, de l’autre des marchés européens majoritairement en territoire négatif. Et s’il est indéniable que le secteur technologique contribue fortement, avec un NASDAQ en hausse de plus de 16% jusqu’à présent, le Dow Jones affiche une hausse respectable qui avoisine 8%. Avec une telle divergence de performances il n’est pas surprenant de voir le USD HY prendre le dessus sur l’EUR HY cette année.

*Mirabaud






 
 

AGEFI



...