AppAnnie: trois points clés pour acquérir la génération Z sur mobile

mercredi, 30.10.2019

Adepte du smartphone, la génération Z va bientôt dépasser le nombre de Millennials. Une opportunité est à saisir pour les entreprises au niveau des applications financières, selon le rapport d'AppAnnie.

Instagram, TikTok et Snapchat ont tous développé des exemples de contenu court et engageant à l'attention de la génération Z.(Pixabay)

La génération Z devrait dépasser les Millennials en tant que génération la plus importante d’ici à fin 2019. Aux États-Unis, les 16-22 ans dépensent 44 milliards de dollars par an et ont une influence estimée à 600 milliards de dollars, ce qui représente une énorme opportunité pour les entreprises. Une opportunité à saisir là où la génération Z passe la plupart de son temps: sur son smartphone. Elle consacrerait près de 3,7 heures par jour sur des applications mobiles, à l'exclusion des jeux, note AppAnnie dans un communiqué.

Dans son dernier rapport, le spécialiste des apps mobiles AppAnnie expose trois caractéristiques de la génération Z dans le but de mieux la cibler.

1. La génération Z préfère les activités privées

Contrairement aux Millennials, qui n’étaient que des premiers utilisateurs, la génération Z a grandi avec les médias sociaux dans sa vie quotidienne. "Ils sont donc plus réticents à partager leur vie personnelle", note AppAnnie. Cela a donné lieu à de nouveaux termes comme Finsta (un deuxième compte créé par les utilisateurs pour partager leur vie réelle avec un groupe d'amis plus restreint sur Instagram) et leur décision d'opter pour davantage d'activités privées et des formes de médias sociaux de courte durée, telles que Snapchat, Instagram et YOLO (un Q & A anonyme rendue populaire par son intégration à Snapchat).

2. La génération Z veut se divertir

Si les marques veulent engager la génération Z sur les médias sociaux, le contenu doit être divertissant. Instagram, TikTok et Snapchat ont tous développé des exemples de contenu court et engageant. Les émissions des créateurs de Snapchat mettent en évidence cette tendance en offrant des épisodes de 3 à 5 minutes qui mettent en vedette à la fois des stars de YouTube et des célébrités.

3. La génération Z manque d'app financières

Très peu d'applications liées au domaine de la finance indexent la génération Z. On notera tout de même l'exception de l'application Toss, qui a commencé comme une simple application de paiement pair-à-pair, et s'est finalement positionné comme une passerelle financière sur mobile prisée par la génération Z. Ou encore la Mobile Student Edition de la Banque Royale du Canada. Un modèle dont les concurrents pourraient s'inspirer.

"Lorsque la génération Z entre sur le marché du travail et commence à effectuer des opérations bancaires avec une fréquence accrue, les applications bancaires et financières doivent offrir une expérience mobile sans friction pour acquérir cette base croissante de consommateurs", note AppAnnie. 

 

 






 
 

AGEFI




...