Comet: négoce suspendu, Heinz Kundert élu à la présidence

jeudi, 25.04.2019

Heinz Kundert a été élu de justesse à la présidence de Comet lors de l'assemblée générale ce jeudi.

Heinz Kundert a été choisi avec 50,6% des suffrages.

Le négoce de l'action du groupe technologique fribourgeois Comet a été suspendu jeudi dès l'ouverture de la Bourse suisse, en préambule à une assemblée générale annoncée houleuse. Lors de celle-ci, le candidat présenté par l'actionnaire Veraison, Heinz Kundert, a été élu de justesse à la présidence.

M. Kundert a été choisi avec 50,6% des suffrages, aux dépens de Christoph Kutter, qui était proposé par le conseil d'administration. Le nouveau président, ancien patron du fabricant saint-gallois de soupapes à vide VAT, succède à Hans Hess, qui aura exercé ses fonctions pendant douze ans.

Le nouveau président s'est engagé à "bien collaborer" avec la direction et les autres membres du conseil, dont fera partie M. Kutter en tant que représentant "normal". Les actionnaires ont aussi élu, à une grande majorité, Patrick Jany au conseil d'administration. Directeur financier de Clariant, ce dernier remplace Lucas Grolimund, qui ne se représentait pas.

Interrogé sur quel cap il entendait donner à l'entreprise, Heinz Kundert s'est montré réservé. Il souhaite d'abord prendre le temps de se plonger dans ses nouvelles affaires avant de présenter nouvelles étapes, en collaboration avec la direction.

Durant les mois précédant l'assemblée, Comet et Veraison avaient mené campagne pour leur candidat respectif. Veraison, qui détient 10% de la société, a finalement eu gain de cause. Comet a souligné avoir préparé soigneusement l'assemblée, en faisant figurer le nom de Heinz Kundert sur la dernière liste ("short list") comprenant six personnalités.

Hans Hess a plaidé en vain pour l'élection de Christoph Kutter, présenté comme "l'homme de la situation". Ce dernier dispose connaissances approfondies du marché des semi-conducteurs et son âge (54 ans) le prédestine à une vision de long terme.

Dans l'autre camp, Heinz Kundert, âgé de 67 ans, ne pouvait être choisi que pour trois ans. Cet aspect n'a pas dérangé la majorité de l'assemblée, qui a vu en lui un "bâtisseur" s'appuyant sur une expérience solide en matière de conduite d'entreprise. Le nouvel élu est familier du marché des capitaux et connaît bien la clientèle, selon ses partisans. Son esprit indépendant a aussi été mis en exergue. (awp)






 
 

AGEFI



...