Révision de la loi sur le CO2: «La proposition actuelle n’est pas très ambitieuse»

mardi, 19.05.2020

Cofondateur de Liip et parlementaire, Gerhard Andrey est favorable à une taxe sur les billets d’avion à la limite supérieure. Le Conseil national débattra de cette question au début du mois de juin.

Maude Bonvin

«C’est le principe du pollueur-payeur qui devrait être appliqué partout où cela est possible», déclare Gerhard Andrey. (Liip)

Partenaire et cofondateur de l’agence digitale Liip, Gerhard Andrey plaide pour une réforme plus poussée de la loi sur le CO2. L’entrepreneur, qui siège au Conseil national depuis décembre 2019, déplore que le projet actuel ne permette pas à notre pays de se positionner comme fer de lance dans...






 
 

AGEFI



...