La chaîne CNNMoney Switzerland sera lancée lors du WEF 2018

mercredi, 29.11.2017

CNNMoney Switzerland, la première chaîne nationale, multimédia et anglophone en Suisse sur l'économie et la finance diffusera ses contenus dès le 24 janvier à l'occasion du sommet de Davos.

Christoph Rasch veut offrir aux décideurs économiques lors d'évènements internationaux se déroulant en Suisse une "passerelle" vers le monde.(Keystone)

Le lancement de CNNMoney Switzerland aura lieu à l'occasion du prochain Forum économique mondial (WEF). Le sommet de Davos n'est d'ailleurs pas étranger au choix d'implanter en Suisse le projet pilote de CNNMoney hors Etats-Unis. Tout comme la présence de multinationales et l'importance de certains secteurs, comme la finance, la biotechnologie ou l'horlogerie, rappellent ses promoteurs.

Diffusée sur les principaux distributeurs, CNNMoney Switzerland sera accessible en clair sur le câble et sur les offres IPTV. Sa vocation première sera de proposer des contenus numériques. Les dernières nouvelles concernant la Suisse et l'international pourront être visionnées en ligne sur un site dédié cnnmoney.ch, ainsi que sur les réseaux sociaux.

Une passerelle

Christoph Rasch a l'ambition de créer dans le pays "une plateforme qui n'existe pas", de premier plan, focalisée sur la Suisse. Il veut offrir aux décideurs économiques, mais aussi aux politiques, lors d'évènements internationaux se déroulant sur sol helvétique, une "passerelle" vers le monde.

Dans nombre de classements économiques, la Suisse régate parmi les meilleurs. "On parle souvent du modèle suisse", a insisté le CEO. Le contenu national sera complété par les informations internationales pertinentes pour la Suisse, fournies par les équipes éditoriales de CNN.

Avec une telle concentration de secteurs et organisations internationales, ce qui se passe en Suisse a un impact dans le monde, estime Julien Pitton, président du conseil d'administration de CNNMoney Switzerland. Il s'agit aussi de donner au pays une voix sur la scène internationale, où la Confédération helvétique n'est pas toujours perçue à son avantage, selon lui.

Le financement de la chaîne est 100% privé. MediaGo a signé un partenariat de long terme avec la maison mère du groupe CNN, Turner Broadcasting. En échange de la marque, CNN procure notamment une assistance technique. Pour le groupe américain, il s'agit d'un nouveau format qui lui permet de s'étendre encore plus dans le monde tout en privilégiant l'ancrage local.

Avec son approche thématique, l'équipe de CNNMoney Switzerland est confiante de trouver "l'audience ciblée" dans le pays, qu'il s'agira "d'engager dans des conversations". L'anglais ne devrait pas constituer un obstacle, car 4 millions de personnes en Suisse comprennent l'anglais, selon ses représentants.

Deux studios romands

La chaîne totalise pour débuter une trentaine de collaborateurs, dont 16 journalistes. Parmi ces derniers, des professionnels locaux sont encadrés par ceux de CNN. Ce dispositif est complété par le réseau mondial de correspondants de la chaîne américaine.

Son CEO Christophe Rasch est un ancien journaliste de la télévision publique romande et notamment fondateur de la chaîne locale La Télé. C'est l'ex-présentateur du journal télévisé de la télévision alémanique SRF Urs Gredig qui a été désigné l'été dernier rédacteur en chef. Il est secondé par le Romand Frédéric Lelièvre, un ancien responsable de la rubrique économique du Temps, puis correspondant à Hong Kong.

Outre son studio zurichois, la nouvelle chaîne de télévision a ouvert en septembre un studio-flash à Genève, où une équipe de 6 personnes, y compris le rédacteur en chef adjoint, a pris ses quartiers. Un second studio romand à Gland (VD), comparable à celui de Zurich, devrait être opérationnel fin 2018.(awp)


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01



...