Coronavirus: 5 nouveaux cas dans le canton de Vaud

mercredi, 04.03.2020

Cinq nouveaux cas d'infection au coronavirus ont été confirmés ce mercredi dans le canton de Vaud.

Le premier malade français est guéri et a pu retourner chez lui pour terminer sa convalescence. Le second, âgé de 80 ans, se trouve toujours au CHUV. (Keystone)

Le canton de Vaud a annoncé mercredi cinq nouveaux cas d'infection au coronavirus, portant à sept le nombre de personnes touchées. Le patient français, guéri, a pu retourner chez lui.

Mercredi en début de matinée, le médecin cantonal a enregistré au total sept cas confirmés de coronavirus Covid-19. A ce jour, six sont malades: une femme et cinq hommes, âgés entre 33 ans et 80 ans, a expliqué Jean-Christophe Sauterel, chef communication de l'Etat-Major cantonal de conduite.

Avec ces nouveaux cas, le canton est confronté à des transmissions sur sol vaudois et non importées d'Italie. Trois cas ont fait l'objet d'une hospitalisation au CHUV. Dans deux cas, les malades sont à domicile avec un suivi médical. Un dernier est en cours d'analyse.

>> Retrouvez ici notre dossier consacré à l'épidémie

Le premier malade français de 49 ans est guéri et a pu retourner chez lui pour terminer sa convalescence. Le second, âgé de 80 ans, se trouve toujours au CHUV. Son état est stable.

Outil d'information

Le médecin cantonal a procédé aux enquêtes d'entourage pour identifier les autres personnes qui ont été en contact avec les malades. Actuellement, 19 personnes sont en quarantaine à leur domicile.

Unisanté met à disposition un outil interactif, pour la population et les professionnels, afin permettre une évaluation simple de chaque situation: www.coronacheck.ch, a souligné le porte-parole. Il a rappelé que désormais seules sont hospitalisées les personnes à risque (âgées, avec déficience immunitaire ou maladie pulmonaire).

Le canton en appelle à la responsabilité sociale de la population: les personnes malades doivent rester à domicile pour éviter de contaminer autrui. Pour leur propre sécurité, elles devraient éviter les lieux publics et les grands rassemblements. Le reste de la population peut vivre normalement en respectant les précautions de base. (awp)






 
 

AGEFI



...