Cinq minutes pour apprendre

jeudi, 15.11.2018

Jean-Marc Tassetto*

Jean-Marc Tassetto

Une étude de Josh Bersin pour Deloitte décrit l’apprenant en entreprise d’aujourd’hui. Submergé par sa charge de travail, 2/3 des personnes interrogées se plaignant de ne pas avoir le temps de faire leur travail. Impatient aussi, ne passant pas plus de 4 minutes sur une vidéo et au temps d’attention sur un site internet compris entre 5 et 10 secondes. Enfin, l’apprenant d’aujourd’hui est distrait, déverrouillant son smartphone jusqu’à 9 fois par heure ou se connectant en ligne en moyenne 27 fois par jour. L’étude montre aussi qu’un salarié risque d’être souvent interrompu par des sources externes, des interactions virtuelles, réelles ou aussi par lui-même, lorsqu’il se consacre pleinement à une tâche. Parfois, toutes les 5 minutes. Un court laps de temps.

5 minutes donc, c’est peu de temps pour se consacrer pleinement à une tâche, encore moins pour se former. Il peut alors s’avérer difficile de consacrer des journées entières à des sessions de formation. En parallèle, nous observons un besoin grandissant pour les salariés de prendre en main leurs parcours d’apprentissage, de développer leurs compétences au fur et à mesure, sur le sujet de leur choix et au moment choisi. Et cela, les responsables des ressources humaines et de la formation commencent à le réaliser.
Coorpacademy, en tant que nouvel acteur du marché de la formation en ligne, essaie de résoudre cette équation avec des modules raccourcis ou séquences courtes de formation: du «microlearning», voire du «nanolearning». L’idée est simple: c’est une réponse pertinente au manque de temps que crée le modèle classique de la formation en entreprise.

Du contenu découpé en plusieurs sessions plus courtes, plus accessibles, avec la création d’opportunités et de contextes en toile de fond. Une session de microlearning doit être envisagée comme un moyen de créer des «moments» particuliers et utiles pour apprendre, notamment sur mobile, que ce soit en attendant le début d’une réunion ou le départ d’un vol. C’est dans ces moments que les salariés souhaitent intégrer quelques notions utiles.
Nous avons lancé «5-minutes Learning». Du contenu court, éditorialisé et contextualisé en fonction de l’actualité et des besoins de nos clients, délivré sur mobile, qui permet de créer ces «moments» d’apprentissage, appuyés par une expérience utilisateur engageante.  

Plusieurs études démontrent l’efficacité du microlearning. Un article paru dans l’International Journal of Educational Research Review  fait le constat qu’un groupe suivant une formation «traditionnelle» est moins performant qu’un groupe qui se voit proposer le même contenu sous forme de microlearning (64% contre 82%), quand le microlearning peut augmenter les capacités d’apprentissage d’un individu de 18% par rapport aux méthodes classiques.

Pour créer ces moments propices d’apprentissage et ainsi transformer la formation pour en faire un réel outil de transformation des entreprises, il est essentiel qu’un changement de mentalité s’opère.

Directeurs des ressources humaines et responsables de la formation, pensez l’expérience d’apprentissage dans sa globalité avant de penser à la gestion des temps de formation: chacun doit pouvoir être maître de son temps et rythme de formation.

Managers, vous avez un rôle crucial à jouer, celui d’accompagner la formation de vos collaborateurs; encouragez et autorisez de nouvelles manières d’apprendre!

Enfin, collaborateurs, n’oubliez pas qu’à chaque instant passé à vous former, même quelques minutes, vous développez vos connaissances et vos compétences et donc votre employabilité actuelle et future.

" Co-founder, Coorpacademy






 
 

AGEFI



...