Nexans nomme un nouveau directeur général issu de ses rangs

mercredi, 04.07.2018

Christopher Guérin, jusqu'à présent directeur général pour l'Europe chez Nexans, a été nommé au poste de directeur général de l'entreprise.

Christopher Guérin remplace Arnaud Poupart-Lafarge, qui avait annoncé son souhait de quitter ses fonctions, évoquant des "raisons personnelles".

Le fabricant français de câbles Nexans a annoncé mercredi la nomination de Christopher Guérin au poste de directeur général. Le nouveau responsable entre en fonctions immédiatement, dans un contexte de perspectives dégradées pour les activités de haute tension du numéro deux mondial de la branche.

Christopher Guérin, jusqu'à présent directeur général pour l'Europe, a été promu mardi lors du conseil d'administration. Il remplace Arnaud Poupart-Lafarge, qui avait annoncé en mars son souhait de quitter ses fonctions, évoquant des "raisons personnelles".

"Christopher Guérin est un dirigeant solide et inspirant qui a fait la démonstration de nombreux succès au sein du groupe", a déclaré dans le communiqué Georges Chodron de Courcel, président de Nexans. "Il est un leader respecté au sein de l'entreprise et a réussi la transformation profonde de nos activités en Europe."

Arnaud Poupart-Lafarge doit mener une "mission de conseil auprès du nouveau directeur général" jusqu'au 30 septembre.

"Je connais Nexans. Je connais ses forces, ses clients et ses marchés de demain", a assuré Christopher Guérin.

Soucis dans le câbles haute tension

"Je connais surtout les hommes et les femmes qui composent notre Groupe. Et c'est pour ces raisons principales que j'ai confiance dans notre capacité à développer les performances de Nexans et à orienter les équipes vers un futur profitable."

Le fabricant de câbles a dû annoncer à la mi-juin qu'il souffrait d'une dégradation de ses perspectives dans ses activités de haute tension, qui va peser sur ses résultats de 2018. En cause, le report de projets prévus cette année et le décalage de contrats déjà enregistrés.

Le groupe prévoit donc des ventes organiques stables et un excédent brut d'exploitation (Ebitda) en baisse en 2018. Il tablait auparavant sur une petite croissance organique du chiffre d'affaires sur l'année. La nouvelle avait été mal accueillie par les investisseurs: le 18 juin au matin, l'action Nexans avait perdu plus de 15%.

Christopher Guérin, 46 ans, a rejoint le groupe en 1997 et était depuis 2014 directeur général Europe et directeur des activités télécoms et des matériels de raccordement d'énergie. Présent en Suisse, Nexans possède un site de production à Cortaillod (NE) sur lequel il a inauguré en juin 2016 de nouvelles infrastructures. L'investissement de 20 millions de francs a permis de créer une centaine d'emplois. (ats)






 
 

AGEFI



...