Syngenta coté en 2020 à la Bourse chinoise Star Market

vendredi, 20.12.2019

Chemchina, propriétaire de la firme bâloise depuis 2016, veut introduire l'année prochaine Syngenta sur la plateforme de négoce Star Market à Shanghai.

L'agrochimiste Syngenta devrait bientôt retrouver les joies de la cotation en Bourse. (Keystone)

L'agrochimiste Syngenta devrait bientôt retrouver les joies de la cotation en Bourse. La société étatique Chemchina, propriétaire de la firme bâloise depuis 2016, veut introduire l'année prochaine Syngenta sur la plateforme de négoce Star Market à Shanghai, spécialisée dans les valeurs technologiques, rapporte Reuters vendredi.
L'agence de presse affirme être en possession de documents pour la levée de capitaux. Syngenta aurait envoyé ces formulaires aux investisseurs potentiels en octobre. L'entreprise n'a pas abandonné ce projet depuis, selon des sources proches du dossier citées par Reuters.
La préparation de cette cotation ne s'apparente pas à une sinécure pour Syngenta. Les transactions effectuées à l'approche de l'introduction en Bourse (IPO) laissent penser que la valorisation de l'entreprise s'est effondrée. Chemchina avait mis 45 milliards de dollars (presque autant en francs) sur la table pour acquérir l'agrochimiste rhénan.
Chemchina a réfuté les allégations de Reuters, les qualifiant même de "désinformation". Le directeur juridique de Sinochem, autre géant chinois qui doit fusionner avec Chemchina, estime qu'il n'existe aucun fondement factuel à cette IPO. Les deux conglomérats ont refusé de fournir davantage de détail.
Des rumeurs sur l'IPO de Syngenta courent depuis quelques temps déjà. Initialement, la cotation devait toutefois se faire en Europe.
Ces préparatifs auraient pour toile de fonds la mégafusion entre Chemchina et Sinochem, lancée en 2016 mais pas encore mise en oeuvre. Avant que les deux géants unissent leurs destins, Chemchina doit éponger une partie de sa dette abyssale, contractée lors de l'achat de Syngenta. Une augmentation de capital de 10 milliards de dollars est notamment envisagée.
Sinochem et Chemchina auraient contacté des investisseurs potentiels en Chine, auprès d'autres sociétés étatiques, selon Reuters. Les deux entreprises cherchent des fonds sur le marché domestique après avoir été éconduits par des investisseurs internationaux en raison d'un prix trop élevé, selon des sources citées par l'agence de presse.
Les deux mastodontes chinois ont fondé une coentreprise, SAS Holding, pour concrétiser le projet de cotation. La création de cette société en Chine était indispensable à l'IPO sur Star Market, où seules les entreprises locales peuvent être négociées.(AWP)






 
 

AGEFI




...