Altice USA déposera son dossier d'entrée à Wall Street d'ici mercredi

mardi, 11.04.2017

Cette entrée en Bourse pourrait être l'une des plus importantes introductions de l'année après Snapchat en mars.

M. Drahi devrait, lui, conserver sa part de 70% du capital intacte.

Altice USA, filiale américaine du groupe du milliardaire franco-israélien Patrick Drahi, va déposer d'ici mercredi son projet d'entrée à Wall Street, ce qui pourrait être l'une des plus grosses introductions de l'année après Snapchat en mars, ont indiqué à l'AFP lundi des sources bancaires.

Le groupe, né de l'acquisition coup sur coup des câblo-opérateurs Cablevision et de Suddenlink, envisage de lever jusqu'à 2 milliards de dollars, ce qui porterait sa valorisation à entre 25 et 30 milliards, ont ajouté ces sources sous couvert d'anonymat.

Ces chiffres pourraient encore évoluer, ont-elles toutefois averti, ajoutant que cette opération a pour but d'aider à accélérer le remboursement de la dette du groupe Altice (50 milliards d'euros), financer de nouvelles acquisitions et réduire la part des actionnaires minoritaires.

Le fonds de pension canadien CPPIB et le fonds américain BC Partners, qui détiennent à eux deux 30% du câblo-opérateur, devraient céder au total entre 5 et 10% de cette participation au cours de cette transaction.

M. Drahi devrait, lui, conserver sa part de 70% du capital intacte.
Contacté par l'AFP, un porte-parole d'Altice n'a pas souhaité commenter.
Altice USA, qui compte plus de 4,6 millions d'abonnés (particuliers et entreprises), veut effectuer ses premiers pas boursiers cet été, après la traditionnelle tournée officielle de présentation de l'entreprise aux investisseurs ("roadshow").

L'introduction en Bourse du câblo-opérateur, qui a choisi de se coter sur le New York Stock Exchange (NYSE), serait l'une des plus grosses de cette année.
Snap, la maison mère de la populaire messagerie mobile Snapchat, détient pour le moment le record après avoir réussi à lever 3,4 milliards de dollars pour son baptême boursier début mars.

Les banques JPMorgan Chase, Morgan Stanley, Goldman Sachs et Citigroup sont les établissements conseillant Altice dans cette transaction, selon ces mêmes sources.
Altice USA est le quatrième câblo-opérateur américain avec une présence dans une vingtaine d'Etats dont New York où il est connu sous la marque commerciale Optimum.
Il a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de près de 8,2 milliards d'euros et a pour ambition de l'augmenter via de nouvelles acquisitions. Le câblo-opérateur Cox Communications est l'une des cibles potentielles, selon les analystes.(awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...