Swiss Re diminue son bénéfice à cause du cyclone Debbie

vendredi, 04.08.2017

Ces résultats trimestriels étaient attendus, mais les analystes attendaient un bénéfice net plus élevé.

Les dégâts causés par Debbie s'élèvent à 360 millions de dollars pour Swiss Re. (Keystone)

Le réassureur Swiss Re a connu au premier semestre une chute de son bénéfice net de 35% sur un an à 1,21 milliard de dollars , plombé par l'impact du cyclone Debbie qui a frappé l'Océanie en mars et avril. Cet effet était attendu, mais les analystes tablaient sur un niveau de profits plus élevé. Le groupe ne fournit aucune prévision chiffrée pour l'ensemble de l'exercice.

Les dégâts causés par Debbie ont pesé sur les six premiers mois de Swiss Re à hauteur de 360 millions, indique vendredi le géant zurichois de la réassurance. Cette catastrophe naturelle n'a que légèrement dégradé le ratio combiné de la division Property & Casualty (P&C) à 97,4%, contre 97,2% douze mois auparavant. Du côté de Corporate Solutions (CorSo), cet indicateur a été péjoré de 2,9 points à 104,5%.

La chute des profits est également imputable à un effet de base défavorable, causé par des éléments uniques intervenus au premier semestre 2016 et liés au portefeuille d'investissement des activités Life Capital, dont le bénéfice net a été amputé de 75%.

"Au premier semestre 2017, nous avons dégagé un résultat solide, malgré un environnement de marché difficile et après avoir payé des indemnités significatives suite à des catastrophes naturelles", explique le directeur général (CEO) Christian Mumenthaler.

Les primes et les honoraires encaissés ont quasiment stagné (+0,5%) à 16,20 milliards de dollars. Les primes brutes ont chuté de 8,3% à 18,15 milliards.

Prix inférieurs aux attentes 

Dans le détail, les activités P&C ont généré des primes de 9,40 milliards, ce qui représente une chute de 15,5%. Le bénéfice net a plongé de 37,2% à 546 mio. Le cyclone Debbie a pesé sur cette division à hauteur de 320 millions de dollars. Swiss Re explique toutefois la contreperformance par un niveau des prix inférieur à celui attendu par le groupe.

Life & Health a amélioré son profit de 3,6% à 432 mio USD, malgré une érosion des primes encaissées de 2,8%. Les effets de change et des accords de rétrocession sont à l'origine de la baisse.

Les catastrophes naturelles ont frappé de plein fouet l'unité CorSo, dont le bénéfice a fondu de 29,1% à 39 millions USD. Les primes encaissées se sont inscrites à 1,75 milliard (-3,8%).

Les fonds propres se sont érodés de 2,0% à 34,4 milliards. Le rendement des fonds propres a atteint 7,0%, contre 10,9% précédemment.

Swiss Re dépasse globalement les prévisions du consensus AWP. Le bénéfice net, attendu à 1,38 milliard, déçoit les attentes. Les fonds propres sont dans la cible.

La ronde de renouvellement de juin a bouclé sur une diminution de 10% des nouvelles affaires. Cette baisse a même atteint 13% depuis le début de l'année. La qualité des prix est restée à 102%. (awp)


 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...