Marco Chiesa: «Nous faisons face à une immigration de quantité et non pas de qualité»

mardi, 25.08.2020

Ces dernières années, les salaires ont fait du surplace comme le PIB par habitant. Une stagnation que le président de l’UDC, Marco Chiesa, met sur le compte de la libre circulation des personnes.

Maude Bonvin

«C’est une ‘fake news’ d’affirmer que la Suisse ne pourra plus engager le personnel soignant dont elle a besoin», s’insurge Marco Chiesa. (Keystone)

Les Suisses se prononcent le 27 septembre sur l’initiative pour une immigration modérée. Le texte veut mettre fin à la libre circulation des personnes. Le point sur les principaux arguments des partisans de cette initiative en compagnie du nouveau président de l’UDC, Marco...






 
 

AGEFI



...