La Suisse a perdu en attractivité pour les très grandes fortunes

vendredi, 24.11.2017

Certaines installées depuis de nombreuses années dans la Confédération ont quitté le pays. La concurrence avec d'autres destinations comme le Luxembourg ou le Royaume-Uni s'est faite plus vive.

Parmi les milliardaires à avoir quitté la Suisse figure le Suédois Ingvar Kamprad, dont la fortune est estimée par Bilan entre 48 et 49 milliards de francs.

 La Suisse a perdu en attractivité pour les très grandes fortunes, dont certaines installées depuis de nombreuses années dans la Confédération ont quitté le pays, a indiqué vendredi le magazine Bilan. La concurrence avec d'autres destinations comme le Luxembourg ou le Royaume-Uni s'est faite plus vive.

Parmi les milliardaires à avoir quitté la Suisse figure le Suédois Ingvar Kamprad, dont la fortune est estimée par Bilan entre 48 et 49 mrd CHF. Précédemment résident du canton de Vaud, il est reparti pour sa patrie d'origine, a précisé le magazine dans son édition 2017 des "300 plus riches de Suisse".

Le Britannique Jim Ratcliffe, propriétaire du chimiste Ineos et dont la fortune est évaluée à 5-6 mrd CHF, est également rentré dans son pays d'origine. Anne-Marie Latsis, qui siège au conseil d'administration d'EFG Bank European Financial Group et dont les avoirs sont évalués à 3-4 mrd CHF, est aussi partie au Royaume-Uni.

Idem pour le milliardaire russe Vasily Anisimov (2-3 mrd CHF), qui a quitté le canton de Schwytz pour la Russie, ou l'Autrichien Reinold Geiger (1-1,5 mrd CHF), directeur général de la chaîne française de cosmétiques L'Occitane, qui a déménagé au Luxembourg.

 

"La concurrence s'est faite plus vive. De nombreuses juridictions sont devenues fiscalement plus intéressantes, comme par exemple Malte ou le Portugal", a expliqué le magazine romand.

Ce dernier a néanmoins recensé deux nouveaux milliardaires: le Comte belge Marc-Oswald Van Der Straten-Ponthoz (1,5-2 mrd CHF), héritier des créateurs de la bière Stella Artois devenue depuis AB InBev, et le Britannique Gennadiy Bogolyubov (1-1,5 mrd CHF) dans le canton de Genève. En outre, 13 millionnaires ont déménagé en Suisse.

Après la famille Kamprad - les trois fils détiennent la nationalité suisse et sont donc référencés par Bilan malgré le départ du patriarche - qui truste depuis plusieurs années la première marche du podium des plus grandes fortunes en Suisse, suivent la famille Hoffmann et Oeri, héritiers des fondateurs de Roche avec des avoirs de 24-25 mrd CHF, et la famille du banquier Joseph Safra avec 19-20 mrd.(awp)


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01



...