Georg Fischer réduit son exposition à l'automobile en développant l'aéronautique et le medtech

mercredi, 27.02.2019

Centré sur trois métiers, le groupe Georg Fischer (GF), basé à Schaffhouse, a clôturé l’exercice 2018 par un bénéfice net en hausse de 12% à 281 millions de francs. Mais les entrées de commande et le chiffre d'affaires ont légèrement déçu. Entretien.

Piotr Kaczor

Yves Serra, le CEO sortant de Georg Fischer a commencé sa carrière au sein du groupe schaffhousois à la tête de Charmilles Technologies au Japon.

Centré sur trois métiers, les systèmes de tuyauteries (GF Piping Systems), les solutions de fonderies (Casting Solutions) et les machines-outils (GF Machining Solutions), le groupe Georg Fischer (GF), basé à Schaffhouse, a clôturé l’exercice 2018 par un bénéfice net en hausse de 12% à 281...






 
 

AGEFI



...