UPC lancera vendredi soir sa chaîne MySports

jeudi, 07.09.2017

Vendredi soir à 18 heures, la chaîne MySports fera irruption sur les écrans avec la retransmission en direct du premier match de hockey du championnat.

La grande attraction chez MySports est la diffusion en direct des matches des ligues suisses de hockey sur glace et de l'équipe nationale. (Keystone)

Après des années de domination par la filiale de Swisscom Teleclub et par la télévision publique, une nouvelle venue fait irruption sur le marché de la retransmission du sport en direct. La chaîne MySports d'UPC démarre ce vendredi à 18 heures, avec le début du championnat de hockey sur glace.

Le premier match du championnat jeudi sera aussi diffusé sur MySports, a assuré Steffi Buchli, responsable de la programmation pour la nouvelle chaîne et ex-présentatrice sportive à la radio et télévision publiques alémaniques. Mais le coup d'envoi officiel est fixé à vendredi.

La grande attraction chez MySports est la diffusion en direct des matches des ligues suisses de hockey sur glace et de l'équipe nationale. L'autre atout sera les rencontres de football de la Bundesliga.

Au menu de MySports figurent encore la crème du hockey sur glace de Russie et de Suède ainsi que les matches de football des ligues du Portugal, des Pays-Bas ou encore de Russie. A cela s'ajoutent le handball, basketball, beachvolleyball suisses, ainsi que les courses automobiles de Formule E.

Clients privés de hockey

En attendant l'aménagement des studios à Erlenbach (ZH), la diffusion se fera depuis Rossens (FR). La nouvelle chaîne a débauché chez la concurrence plusieurs présentateurs phares, parmi lesquels Alex Burkhalter pour la Suisse romande.

MySports couvrira 85% du territoire, en premier lieu en allemand et en français. Les matches de hockey sur glace avec une participation tessinoise seront également commentés en italien. Outre UPC, MySports sera diffusée par 17 autres câblo-opérateurs.

En été 2016, UPC avait acquis avec d'autres exploitants les droits de diffusion du hockey sur glace à partir de la saison 2017/2018, damant le pion à Swisscom. Quelque 1,5 million de clients du géant bleu seront ainsi privés des matches en direct du championnat suisse de hockey.

 

Long conflit

Mi-juillet, la Commission de la concurrence (COMCO) a rejeté la demande de mesures provisionnelles contre UPC déposée par Swisscom. La décision intervient dans le cadre de l'enquête portant sur la diffusion du hockey sur glace via le service de télévision payante du câblo-opérateur zurichois.

Malgré des indices d'une pratique anticoncurrentielle d'UPC, "la COMCO n'a pas pu constater de risque de changement durable et irréversible de la structure du marché en matière de plates-formes de télévision en raison du possible refus d'UPC", a indiqué le gendarme de la concurrence.

Il s'agit d'un nouveau chapitre du conflit pour la diffusion du sport à la TV. La COMCO a infligé l'an dernier une amende de 71,8 millions de francs à Swisscom. Elle l'accuse d'abuser de sa position dominante en ne partageant pas, ou de manière très limitée, avec ses concurrents, les droits pour les matchs de hockey suisse, de football suisse et de plusieurs championnats européens.

Swisscom a fait recours au Tribunal fédéral. Teleclub a offert l'an dernier à l'ensemble des fournisseurs la possibilité de diffuser l'offre sportive complète. Les câblo-opérateurs ont renoncé jusqu'à présent à cette offre, selon l'opérateur historique. (awp)

 

 

 


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01


...