La BCVs voit son bénéfice s'envoler

mercredi, 26.07.2017

Ce bond s'explique par une base de comparaison favorable, les variations des réserves pour risques bancaires généraux ayant été réduites à zéro, contre 16 millions en 2016.

Ce bond s'explique par une base de comparaison favorable, les variations des réserves pour risques bancaires généraux ayant été réduites à zéro, contre 16 millions en 2016.

 La Banque cantonale du Valais (BCVs) a bouclé le premier semestre sur une envolée du bénéfice net de 61,3% sur un an, à 49,9 mio CHF. Ce bond s'explique par une base de comparaison favorable, les variations des réserves pour risques bancaires généraux ayant été réduites à zéro, contre 16 mio en 2016. Pour l'exercice dans son ensemble, l'établissement s'attend à dégager une meilleure performance.

Le bénéfice ajusté des réserves pour risques bancaires atteint 33,9 mio CHF, ce qui représente néanmoins une hausse de 9,6%, indique la banque mercredi.
Le résultat opérationnel s'est étoffé de 5,6% à 57,4 mio CHF. La BCVs a accusé une baisse des recettes dans sa principale activité, les opérations d'intérêts, dont le produit net s'est étiolé de 5,9% à 79,0 mio CHF.

Les opérations de commissions et de prestations de service affichent un bilan bien plus réjouissant, avec des recettes en forte hausse (+11,5%) à 18,6 mio CHF. Les opérations de négoce se sont enrobées d'un tiers à 13,8 mio CHF. Les autres résultats ordinaires ont été presque multipliés par quatre, à 9,9 mio CHF.

L'établissement valaisan a parallèlement alourdi ses charges de 7,0%, à 57,6 mio CHF. Le centième anniversaire de la banque est notamment à l'origine de cette hausse des dépenses. Le renforcement des effectifs a également contribué à faire gonfler les frais, tout comme les différents projets dans l'offre numérique.

La ratio coûts/revenus avant amortissements s'est inscrit à 47,5%.
A fin juin, le volume d'affaires hypothécaires affichait une hausse de 3,2% sur six mois, à 9,24 mrd CHF, contre une progression de 2,3% pour les dépôts clientèle, à 9,51 mrd. La somme au bilan a pris 4,9% à 15,35 mrd.

Le premier semestre a été plus favorable que les prévisions, affirme la BCVs dans son communiqué. La tendance positive en termes de volumes d'affaires devrait se poursuivre pour les six derniers mois de l'année. La BCVs s'attend ainsi à dégager une résultat opérationnel et un bénéfice net supérieurs à ceux de 2016.(awp)


 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...