Candriam exclut le charbon et le tabac de ses investissements

mercredi, 12.09.2018

Candriam étend pour l’ensemble de ses investissements, du champ d’exclusion des activités controversées au charbon thermique, au tabac et aux armes chimiques, biologiques et contenant du phosphore blanc.

Naïm Abou-Jaoudé Ceo de Candriam.

La politique d'exclusion du gestionnaire d'actifs Candriam, appliquée depuis plus de 20 ans sur les actifs ISR, va désormais être étendue à toutes les stratégies d'investissement actives, smart-beta, indicielles et alternatives. La mesure sera effective au 31 décembre 2018. 

Les activités controversées au charbon thermique, au tabac, aux armes chimiques, biologiques, contenant du phosphore blanc seront exclus des investissements. Une initiative qui "réaffirme le rôle important joué par les gestionnaires d'actifs face aux enjeux mondiaux que sont la santé et le climat", souligne Naïm Abou-Jaoudé, CEO de Candriam et Chairman de NYLIM International. 

Des seuils d'exclusion homogènes vont être introduits pour l'ensemble des actifs sous gestion. L’exclusion du charbon thermique est basée sur un niveau d’exposition (directe et indirecte) d’un maximum de 10%. Candriam exclura également toutes les entreprises lançant de nouveaux projets liés au charbon. Quant à l'exclusion du tabac, elle vise tant les fabricants que la chaîne de fournisseurs. 

 

 

 

 






 
 

AGEFI



...