Les ventes de Noël ont bien démarré pour Calida

mardi, 10.12.2019

Le groupe lucernois Calida devrait atteindre cette année des revenus et des bénéfices stables.

Les conditions de marché devraient néanmoins rester difficiles en 2020, a indiqué le directeur général Reiner Pichler. (Keystone)

Le groupe textile Calida, qui détient notamment la marque de sous-vêtements Aubade, devrait être en mesure de réaliser ses objectifs fixés pour cette année. Les ventes de la période de Noël ont en effet bien démarré.

La direction avait indiqué en mars viser pour l'ensemble de 2019 des revenus et des bénéfices stables. A titre de comparaison, Calida avait dégagé l'an dernier un chiffre d'affaires de 410 millions de francs, pour un résultat d'exploitation (Ebit) ayant stagné à 21,6 millions et un bénéfice net de 17,8 millions.

Les conditions de marché devraient néanmoins rester difficiles en 2020, a indiqué à AWP le directeur général Reiner Pichler. "Les dépenses des consommateurs pour les vêtements, le linge et les habits stagnent depuis de nombreuses années", a-t-il dit.

Dans ce contexte délicat, les ventes sur internet deviennent de plus en plus importantes. Le canal en ligne a ainsi représenté 12% du chiffre d'affaires au premier semestre et devrait monter à 20% à moyen terme, a ajouté M. Pichler. Si l'on ajoute les ventes générées par d'autres portails comme Amazon ou Zalando, la part pourrait augmenter de 10 à 15 points de pourcentage supplémentaires.

Le groupe lucernois passe également régulièrement en revue son portefeuille de marques. "Il y a actuellement de nombreux acheteurs et nous recevons régulièrement des offres pour nos marques", a dit le directeur général, ajoutant également être ouvert aux acquisitions notamment dans le domaine des sous-vêtements en Europe. (awp)






 
 

AGEFI




...