Bulgari ne participera pas à Baselworld en 2020

mardi, 11.02.2020

Bulgari, qui a déjà présenté ses nouveautés lors du salon LVMH Watch Week à Dubaï, fait l'impasse sur Baselworld cette année.

Bulgari a déjà introduit ses principales nouveautés pour 2020. (Keystone)

Le joaillier-horloger Bulgari a décidé de ne pas participer à l'édition 2020 de Baselworld en raison de l'organisation du salon LVMH Watch Week à Dubaï en janvier et des incertitudes liées au coronavirus, indique mardi la filiale du groupe français sise à Neuchâtel.

"Cela ne signifie pas que Bulgari quitte définitivement Baselworld et les décisions pour 2021 et après seront prises à la fin du mois de juin (...)", déclare Jean-Christophe Babin, directeur général de l'entreprise, cité dans le communiqué.

"Comme indiqué auparavant, les principaux critères pour continuer à participer aux foires horlogères seront le calendrier et les coûts qui actuellement ne sont pas consistants avec les exigences commerciales et les rendements sur investissements", poursuit-il.

La maison a en effet déjà rencontré ses principaux clients et les médias à Dubaï, et introduit ses principales nouveautés pour 2020, rappelle le communiqué.

L'expansion du coronavirus a par ailleurs déjà occasionné l'annulation et le report de nombreuses manifestations, relève Bulgari, qui souligne également que l'expansion de la pneumonie virale reste pour le moment difficile à contrôler.

Les autres horlogers présents

Les autres maisons horlogères de LVMH seront présentes à la foire horlogère et joaillière qui se tiendra cette année du 30 avril au 5 mai à Bâle. "Pour l'instant, Zenith, Tag Heuer et Hublot participeront à Baselworld cette année", a indiqué à AWP l'horloger Zenith.

Dans la matinée, Baselworld, appartenant au groupe MCH, avait annoncé la participation de Phillips in Association with Bacs&Russo, une société de vente aux enchères de montres.

Depuis l'annonce du retrait du groupe Swatch de Baselworld en 2018, la manifestation bâloise doit faire face à un désistement encore plus accentué de plusieurs de ses exposants. Ces derniers dénoncent les coûts mais également le moment de la tenue du salon. Cette année ce dernier se tiendra fin avril-début mai alors qu'il était organisé auparavant fin mars.

Par souci d'harmonisation des dates, le salon horloger Watches et Wonders Geneva (ex-SIHH) se tiendra pour sa part fin avril en 2020, pour éviter que les détaillants et la presse venant de l'étranger ne doivent venir deux fois en Suisse en l'espace de plus ou moins deux mois.

Les dates choisies ont cependant été critiquées par certains horlogers comme étant trop tard, les marques lançant leurs nouveautés en début d'année principalement. (awp)






 
 

AGEFI




...