Bourse Zurich: le SMI toujours dans le vert

mardi, 22.09.2020

Ce mardi à 10h45, le Swiss Market Index progressait de 0,56% à 10'382,81 points après avoir marqué une pointe à 10'403,55 points dans les premiers échanges.

Sur les 30 principales cotations, 23 avançaient, quatre reculaient et trois faisaient du surplace. (Keystone)

La Bourse suisse poursuivait son rebond mardi, au lendemain d'une journée marquée par la défiance, qui a vu son indice phare SMI chuter de plus de 2%. Après avoir fait une brève incursion au-delà des 10'400 points, ce dernier ne parvenait cependant pas à défendre cette marque.

Wall Street a fini en repli lundi, dans le sillage de trois baisses hebdomadaires consécutives. Pour Peter Cardillo de Spartan Capital Securities, cela s'explique par "une combinaison d'inquiétudes sanitaires et politiques".

Sur le front médical, les investisseurs ont manifesté leurs "craintes face à un nouveau confinement dans certains pays d'Europe et face au fait que nous avons 200'000 morts dus au coronavirus aux Etats-Unis", indique l'expert.

La première économie mondiale enregistre chaque jour presque un millier de décès ce qui, rapporté à la population, est le quadruple du taux de mortalité européen.

"Les malheurs sanitaires ébranlent l'humeur ambiante", constate David Madden, de CMC Markets.

A 10h45, le Swiss Market Index (SMI) progressait de 0,56% à 10'382,81 points après avoir marqué une pointe à 10'403,55 points dans les premiers échanges. Le Swiss Leader Index (SLI) glanait 0,59% à 1563,13 points et l'indice du marché élargi Swiss Performance Index (SPI) 0,56% à 12'895,90 points. Sur les 30 principales cotations, 23 avançaient et six reculaient, alors que Julius Bär faisait du surplace.

Loin du rebond attendu, les deux autres bancaires Credit Suisse (+0,4%) et UBS (+0,5%)) sous-performaient le marché, au lendemain d'un plongeon boursier de plus de 6% consécutif aux révélations d'un consortium de journalistes accusant une série de géants bancaires d'avoir permis le blanchiment d'argent à grande échelle.

Le trio de tête restait inchangé, mais la volatile porteur AMS (+4,2%) avait ravi la première place à Logitech (+3,1%), alors que Kühne+Nagel (+2,4%) restait sur la troisième marche du podium. La fabricant de capteurs autrichiens a vu son objectif de cours relevé par Oddo BHF et le logisticien de Schindellegi le sien par UBS.

Dans le camp des poids lourds, Roche (+1,2%) semblait profiter d'un relèvement d'objectif de cours substantiel par Goldman Sachs, qui confirme sa recommandation d'achat du bon de jouissance. Les coreligionnaires Novartis (+0,2%) et Nestlé (+0,4) évoluaient légèrement en retrait du marché.

ABB (+0,7%) va livrer au constructeur automobile chinois Dongfeng Honda des bornes de recharges destinées au contrôle final des modèles électriques produits sur le site de Wuhan.

Le bon de participation Schindler (+1,5%) bénéficiait apparemment d'un avertissement positif émis par son concurrent Kone.

Sur le marché élargi, Antje Kanngiesser, membre de la direction de BKW (-0,2%) va remplacer, à la tête du concurrent Alpiq, André Schnidrig, qui quitte ses fonctions avec effet immédiat pour des raisons de santé.

Les actions de type A de BFW Liegenschaften (-0,5%) seront décotées de la Bourse suisse le 2 octobre, au lendemain de leur dernier jour de négoce.

Le laboratoire Santhera (+1,9%) a publié de nouvelles données sur son médicament expérimental vamorolone, dans l'indication contre la dystrophie musculaire de Duchenne (DMD).

Son concurrent Basilea (+0,7%) a également relayé, dans le cadre d'un congrès, de nouvelles données sur ses deux substances oncologiques en développement, le derazantinib et le lisavanbulin.

Le distributeur de matériel et services informatiques Also (+3,1%) étoffe sa palette avec le lancement d'une plateforme dédiée à l'intelligence artificielle.

La société immobilière Epic Suisse a publié les détails de son introduction en Bourse (IPO) projetée pour début octobre. L'opération devrait lui permettre d'engranger un produit brut avoisinant les 200 millions de francs. (awp)






 
 

AGEFI



...