Bourse Zurich: coup de blues dans un marché en manque d'impulsion

mercredi, 24.06.2020

Vers 11h ce mercredi, le SMI cédait 0,98% à 10'146,56 points et le Swiss Leader Index 0,97% à 1511 points.

La performance de Nestlé (-0,7%) tirait également le SMI vers le bas. (Keystone)

La sinistrose s'emparait de la Bourse suisse mercredi. A l'approche de la mi-journée, le Swiss Market Index (SMI) s'enfonçait dans le rouge dans un marché à la recherche d'impulsions. Alors que de nouvelles d'entreprises faisaient défaut, la pandémie de coronavirus se rappelait au bon souvenir des investisseurs.

Les Futurs sur indices américains se paraient également de rouge. Le pessimisme déteignait sur les places asiatiques.

La publication d'indicateurs avancés réjouissants ne semblait pas calmer les marchés financiers. Le moral des entrepreneurs allemands a accéléré son rebond en juin, à en croire l'indice Ifo. Les analystes financiers sondés par Credit Suisse se montrent également de plus en plus optimistes.

"Nous allons devoir nous habituer à naviguer dans un environnement économique qui va être marqué par des chiffres atteignant des extrêmes dans les mois à venir du fait de l'anomalie qu'a représenté le confinement du point de vue de l'activité économique", selon Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

Vers 11h00, le SMI cédait 0,98% à 10'146,56 points et le Swiss Leader Index (SLI) 0,97% à 1511 points. Le Swiss Performance Index (SPI) lâchait 0,87% à 12'552 points.

Parmi les valeurs vedettes, Partners Group (+0,1%), Kühne+Nagel (+0,7%) et AMS (+7,2%) étaient les seuls à progresser. Le logisticien a signé un accord avec Pearson pour la gestion des activités logistiques en Italie. La coopération s'étendra sur plusieurs années. JPMorgan a amélioré la recommandation d'AMS à "overweight".

Commerzbank a pour sa part entamé la couverture d'ABB (-0,8%) avec une recommandation à "hold".

Du côté des poids lourds, Novartis (-1,1%) pesait clairement sur l'indice, de même que Nestlé (-1,0%). Roche (-0,5%) s'en sortait un peu mieux.

Sur le marché élargi, Dufry prenait 3,3%. L'exploitant de boutiques hors-taxe a annoncé un sévère plan de restructuration visant à réduire les frais de personnes jusqu'à 35%. Des licenciements sont notamment prévus.

Helvetia (-1,9%) a levé 600 millions d'euros pour financer la reprise de l'assureur espagnol Caser. Le laboratoire Basilea lâchait 5,4% après avoir lancé un emprunt convertible de 100 millions de francs afin de refinancer sa dette.

Carlo Gavazzi (+0,8%) a subi une chute de près de la moitié de son résultat annuel 2019/20 et propose de renoncer au dividende en raison des incertitudes liées au Covid-19.

Relief Therapeutics s'envolait de 21%, après avoir obtenu aux Etats-Unis une procédure accélérée pour le RLF-100 (aviptadil). La substance est destinée à traiter la détresse respiratoire des patients atteint par la Covid-19. (awp)






 
 

AGEFI



...