Léger essoufflement à la bourse zurichoise après un bon départ

lundi, 27.04.2020

Bourse Zurich: les indices ralentissaient la cadence en fin de matinée après un bon début de séance.

Sur les trente principales valorisations, seules deux étaient dans le rouge. (Keystone)

La Bourse suisse a débuté la première séance de la semaine sur une note franchement positive, pour ensuite ralentir quelque peu la cadence. Les gains demeuraient toutefois honorables à l'approche de la mi-journée. «L'allégement des restrictions imposées par plusieurs pays européens ces derniers jours alimentent l'optimisme des courtiers», relève David Madden, de CMC Markets.

La Banque du Japon (BoJ) a ouvert les feux de la semaine des banques centrales en faisant sauter le plafond jusqu'ici fixé pour ses massifs rachats d'actifs. Son homologue suédoise Riksbank, la Banque centrale européenne (BCE) et la Réserve fédérale américaine (Fed) doivent aussi préciser leurs réponses aux défis conjoncturels posés par la pandémie ces prochains jours.

A 10h55, le Swiss Market Index (SMI) s'appréciait de 1,01% à 9722,74 points, après avoir flirté avec la barre des 9800 points (9784,59). Le Swiss Leader Index (SLI) s'offrait 1,38% à 1400,57 points et le Swiss Performance Index (SPI) 1,90% à 12'051,76 points. Sur les trente principales valorisations, seules deux étaient dans le rouge.

Traité hors dividende de 2,70 francs, Nestlé (-2,2% ou 2,22 francs) avait réussi à transmettre la lanterne rouge à Kühne+Nagel (-3,0%). Le logisticien schwytzois a laissé des plumes dans la pandémie de coronavirus au premier partiel et prévoit un renforcement des vents contraires au deuxième, mais la performance trimestrielle n'est pas pire qu'escompté.

Les bancaires figuraient aux avant-postes, Credit Suisse s'offrant 4,5%, Julius Bär 4,2% et UBS 3,9%, visiblement inspirées par les résultats de Deutsche Bank sur le premier trimestre 2019. Alors que Novartis (+2,0%) tentait d'accélérer la cadence, le bon Roche (+0,8%) se laissait porter par la tendance générale. Sur le marché élargi, Santhera (+24%) va faire évaluer le potentiel d'un de ses traitements expérimentaux contre la détresse respiratoire induite par le Covid-19. Le concepteur et distributeur de produits structurés Leonteq s'envolait de 8,6% après avoir annoncé un contrat avec Postfinance. Le développeur de destinations de vacances Orascom DH (+0,9%) a réduit ses pertes l'an dernier, reconnaissant au passage des erreurs comptables sur la période de comparaison. (AWP)

 

 

 






 
 

AGEFI



...