Bourse Zurich: le SMI reste dans le vert, le pétrole s'effondre

mardi, 28.04.2020

L'ambiance à la Bourse suisse reste positive ce mardi. L'indice vedette SMI progressait de 0,95% à 9852,26 points vers 10h52.

Les investisseurs devraient se montrer prudents avant les annonces des grandes banques centrales. (Keystone)

La Bourse suisse restait ancrée dans le vert mardi en fin de matinée, après la forte hausse de la veille suscitée par la réouverture partielle des magasins et le repli des nouvelles infections au coronavirus. Les investisseurs étaient néanmoins prudents avant les annonces des grandes banques centrales et la rechute des prix du pétrole.

Le cours du baril de référence aux Etats-Unis reculait fortement, après une chute de 25% la veille. Le baril de WTI pour livraison en juin s'effondrait de 21,05% par rapport à la clôture de lundi à 10,09 dollars.

"Les marchés actions mondiaux ont démarré la semaine sur une note positive hier (lundi), testant de nouveaux plus hauts. Ils étaient portés par l'optimisme que le début du déconfinement et le recul des nouvelles infections et décès en Europe représentent le début d'un long retour à la normale", ont indiqué les analystes de CMC Markets dans une note.

John Plassard de Mirabaud Securities a cependant apporté un bémol à l'optimisme ambiant. "C'est la nervosité qui pourrait l'emporter à un jour de la réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed) et à deux jours de la réunion de la Banque centrale européenne (BCE)", a-t-il souligné, ajoutant que les Etats-Unis publieront mercredi leur première estimation de croissance pour le 1er trimestre.

L'ambiance à la Bourse suisse restait positive. L'indice vedette SMI progressait de 0,95% à 9852,26 points vers 10h52 et le SLI gagnait 1,06% à 1421,95 points, seules neuf des 30 valeurs vedettes reculant. Le SPI s'adjugeait 0,6% à 12'153,83 points.

ABB (+5%) reprenait la tête du classement. Le groupe d'ingénierie a réussi à battre largement les attentes des analystes pour ses résultats au premier trimestre.

Il était suivi par UBS (+4,7%). La grande banque a dégagé un bénéfice net en forte hausse au premier trimestre, malgré la constitution de réserves pour couvrir les risques de crédit. Dans un contexte incertain marqué par le coronavirus, la direction demeure confiante.

Les deux autres bancaires Credit Suisse (+3%) et Julius Bär (+2,3%) restaient dans la sillage de la banque aux trois clés.

Novartis (+0,5%) progressait toujours mollement. Le groupe pharmaceutique a généré au premier trimestre une croissance de 11% (13% à taux de changes constants) en comparaison annuelle pour un chiffre d'affaires de 12,28 milliards de dollars. Les performances opérationnelles, nettes comme de base, ont progressé de manière plus que proportionnelle.

Son homologue Roche (+1%) rebondissait, après avoir atteint le critère primaire d'évaluation du second volet de son étude Firefish sur le risdiplam. Le laboratoire bâlois a également annoncé des résultats pour son traitement contre la sclérose en plaques cyclique Ocrevus.

Le troisième poids lourd Nestlé (-0,2%) cédait pat contre ses gains.

Schindler (-1,7%), AMS (-1,7%) et Vifor (-1,1%) affichaient les plus mauvaises performances. Oddo BHF SCA a abaissé la recommandation du titre du fabricant d'ascenseurs et d'escaliers roulants à "neutral", de "buy" précédemment.

Sur le marché élargi, Bâloise (-1,6%) était traité hors dividende de 6,40 francs, tout comme Helvetia (-3,6%, hors dividende de 5 francs) et SFS (-2,3%, 2,10 francs).

Bucher (-1,5% ou 4 francs) a ressenti dès le premier partiel les effets de la crise engendrée par la pandémie de coronavirus. Prises de commandes et chiffre d'affaires ont nettement reculé, la production a dû être réduite sur plusieurs sites et la chaîne d'approvisionnement connaît des difficultés. L'action était traitée hors dividende de 8 francs.

Polyphor (-6,9%) n'a enregistré aucun revenu en 2019. La société a creusé sa perte d'un quart tout en voyant fondre ses liquidités de plus de 40%. L'entreprise d'Allschwil se dit financée jusqu'au premier trimestre 2021. (awp)






 
 

AGEFI



...