Bossard réalise des ventes meilleures que prévu au 1er semestre

mercredi, 15.07.2020

Bossard a réalisé une meilleure performance que prévu avec des ventes atteignant 399,4 millions au premier semestre.

L'effondrement de la demande et de la production s'est fait sentir en particulier au deuxième trimestre. (Keystone)

Bossard a enregistré des ventes de 399,4 millions sur les six premiers mois de l'année, selon ses résultats préliminaires publiés mercredi. Certes, celles-ci sont en repli de 11,4% sur un an, ou 7,4% à taux de change constants, mais la performance reste malgré tout meilleure qu'attendue par les analystes.

L'effondrement de la demande et de la production s'est fait sentir en particulier au deuxième trimestre, alors que les mesures mises en oeuvre pour lutter contre la pandémie ont pesé sur les activités du groupe, note dans un communiqué le spécialiste des dispositifs d'assemblage et de fixation. Ainsi, le repli des ventes a atteint 13,7%, à taux de change constants, à 180,5 millions de francs sur cette période.

Sur les six premiers mois, le résultat opérationnel (Ebit) est attendu à 41 millions de francs, pour une marge afférente de 10,3%. Cette performance, qualifiée de "solide", est liée aux mesures d'adaptation mises en oeuvre, ainsi qu'à une clientèle diversifiée et à des liquidités saines.

En outre, le groupe n'a pas rencontré de difficultés logistiques durant la crise, grâce à une double stratégie d'achat, permettant de s'assurer de sources d'approvisionnement alternatives.

Par région, l'Europe s'est montrée résiliente, grâce à une clientèle diversifiée dans plusieurs industries. La situation s'est révélée plus difficile en Amérique, où le groupe faisait déjà face à des vents contraires l'année dernière. En Asie, Bossard a entrevu des signaux de normalisation, après un premier trimestre difficile.

Le chiffre d'affaires de Bossard au premier semestre dépasse les prévisions du consensus AWP. Les analystes consultés s'attendaient en moyenne à des ventes de 394 millions de francs, le plus optimiste tablant toutefois jusqu'à 403 millions.

Pour la suite de l'exercice, Bossard se veut optimiste quant à l'évolution de la demande. Début août, les mesures de chômage partiel seront ainsi levées sur le site de Zoug. (awp)






 
 

AGEFI



...