Bossard déboulonne les rumeurs avec un premier trimestre convaincant

lundi, 09.04.2018

Bossard affiche sur les trois premiers mois de l'année des revenus de 220,4 millions de francs, en hausse de plus de 10%.

Bossard dit avoir réalisé le "meilleur trimestre de l'histoire de l'entreprise" sur le premier partiel de 2018.

Le fabricant de visserie et autres solutions de fixation Bossard revendique lundi avoir réalisé le "meilleur trimestre de l'histoire de l'entreprise" sur le premier partiel de 2018. L'industriel zougois apporte ainsi une réponse ferme aux détenteurs de capitaux qui s'étaient récemment détournés de son titre, dans le sillage de déboires rencontrés par le constructeur automobile californien Tesla considéré comme un important client.

Bossard, qui s'était fendu d'un premier démenti non chiffré il y a une semaine, affiche sur les trois premiers mois de l'année des revenus de 220,4 millions de francs, en hausse de plus de 10%. L'essentiel de cette croissance repose sur les débouchés sur le Vieux continent, où le groupe affiche une progression de près de 15% à 132,1 millions. Les effets de changes favorables ont toutefois contribué à hauteur de 6,3 points de pourcentage à cette évolution.

Les ventes sur le continent américain ont enflé de 2,1% à 58,1 millions de francs, freinée de leurs côté par des effets de changes sans lesquelles l'évolution atteindrait 8,2%. Si l'Asie demeure un débouché relativement modeste, sa contribution s'est étoffée de 12,7% à 30,2 millions.

Le direction confirme dans la foulée ses ambitions pour l'ensemble de l'exercice, comprenant notamment un chiffre d'affaires de quelque 850 millions de francs. (awp)






 
 

AGEFI



...