Le marché de la dette reste stable

samedi, 28.07.2018

Bonds Europe: Le marché de la dette finit la semaine dans le calme.

Le marché de la dette a terminé sans grand mouvement vendredi, en l'absence de surprise du côté de la croissance américaine au 2e trimestre qui s'est révélée solide comme le prévoyaient les investisseurs.

"Le marché est dans un mode estival, avec des variations limitées et des volumes faibles, et sans nouvelles susceptibles de troubler le calme", a observé Gilles Pradere, gérant obligataire senior de RAM Active Investments, basé à Genève

"Les chiffres de croissance aux Etats-Unis sont restés élevés comme attendu", a-t-il ajouté.

La croissance des Etats-Unis a en effet fait un bond au 2e trimestre franchissant la barre des 4% pour la première fois en quatre ans, selon la première estimation du département du Commerce publiée vendredi, atteignant 4,1% en rythme annuel, soit sa cadence la plus forte depuis le dernier trimestre 2014, une performance conforme aux prévisions moyennes des analystes.

La réunion de la Banque centrale européenne jeudi "n'a pas non plus surpris les marchés,  puisque l'institution n'a pas changé de pied et a réaffirmé sa volonté de retirer progressivement son soutien mais en surveillant qu'il n'y ait pas de surréaction des marchés. Son message reste donc accommodant", a ajouté M. Pradere.

Le marché profite en outre du "soulagement" généré par la rencontre constructive entre le président américain Donald Trump et le chef de l'exécutif européen, Jean-Claude Juncker, sur le plan commercial, a-t-il ajouté, "même si rien n'est fini".

Selon lui, les investisseurs attendent surtout maintenant "d'avoir plus d'informations à la rentrée, sur l'Italie et ses arbitrages budgétaires" ainsi que des avancées concrètes en matière commerciale.

A 18 heures, le taux d'emprunt à dix ans de l'Allemagne a fini quasi stable à 0,403% contre 0,404% jeudi à la clôture du marché secondaire, où s'échange la dette déjà émise.

Le rendement de même maturité de la France a également peu bougé à 0,703% contre 0,700%, tout comme celui de l'Espagne à 1,375% contre 1,363%.

Celui de l'Italie a un peu progressé à 2,743% contre 2,704%.

En dehors de la zone euro, le taux d'emprunt britannique à dix ans a clôturé sans grand changement non plus à 1,280% contre 1,278%.

A la clôture des marchés européens, le taux d'emprunt à dix ans des États-Unis reculait légèrement à 2,960% contre 2,976% jeudi, à l'instar de celui à 30 ans à 3,085% contre 3,100%. Celui à deux ans s'établissait pour sa part à 2,678% contre 2,682%. (awp)






 
 

AGEFI




...