BioTelemetry précise l'agenda de son OPA sur Lifewatch

vendredi, 14.04.2017

BioTelemetry précise l'agenda de son offre publique d'achat (OPA) sur le fournisseur zougois de matériel de suivi médical à distance LifeWatch, également convoité par le fribourgeois Aevis Victoria.

Le délai de l'offre sur Lifewatch par l'américain BioTelemetry devrait courir du 11 au 24 mai, avec une période supplémentaire du 1er au 15 juin.

Le délai de l'offre sur Lifewatch devrait courir du 11 au 24 mai, avec une période supplémentaire du 1er au 15 juin, a annoncé jeudi soir BioTelemetry. La Commission des offres publiques d'achat (Copa) a pour sa part indiqué dans la nuit de jeudi à vendredi avoir prolongé le délai jusqu'à cette date.

Comme déjà annoncé, le montant total de l'acquisition avoisine les 260 millions de francs. Les actionnaires de LifeWatch auront le choix pour chaque titre entre 10 francs en espèces et 0,1457 action de BioTelemetry (soit 4 francs par action LifeWatch au prix de clôture vendredi dernier de BioTelemetry), ou 8 francs et 0,2185 action (soit 6 francs par titre LifeWatch).

L'opération, encore soumise à l'approbation des autorités de la concurrence, sera considérée comme réussie avec le rachat d'au moins 67% du capital-actions. L'acquisition a reçu le feu vert des conseils d'administration des deux sociétés.

Avances d'Aevis Victoria refusées

Toutefois, le président de LifeWatch, Robert Bider, ainsi qu'Antoine Hubert et Antoine Kohler, respectivement administrateur délégué et administrateur d'Aevis Victoria, se sont opposés à l'OPA. Le groupe fribourgeois, actif dans les cliniques et l'hôtellerie, avait lancé le 7 mars dernier une offre sur LifeWatch.

Aevis proposait pour chaque titre LifeWatch 0,1818 de ses propres actions d'une valeur nominale de 5 francs ou 10 francs nets en numéraire. L'OPA avait toutefois été rejetée par le conseil d'administration du groupe zougois.

L'entreprise d'origine israélienne mais domiciliée à Zoug, parce que cotée à la Bourse suisse, estimait notamment que le montant proposé ne reflète pas sa valorisation réelle. LifeWatch avait en outre déploré une absence de synergies identifiables.

Aevis Victoria qui a prolongé son offre jusqu'à l'échéance de celle de BioTelemetry, communiquera le calendrier révisé de son offre après la publication du prospectus de la société américaine.(awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...