Roche: Biogaran obtient une recommandation pour un biosimilaire de l'Herceptin

lundi, 08.01.2018

Biogaran, filiale du groupe Servier, allonge sa liste de biosimilaires avec l'obtention d'un avis positif de l'EMA pour une autorisation de mise sur le marché.

Ce biosimilaire sera indiqué dans le cancer du sein au stade précoce et métastatique.(Keystone)

Biogaran a obtenu une recommandation de l'Agence européenne du médicament (EMA) pour une autorisation de mise sur le marché d'un biosimilaire de l'Herceptin.

"Cet avis fait office de recommandation auprès de la Commission européenne qui octroiera l'autorisation de mise sur le marché", indique le groupe dans un communiqué.

Le biosimilaire de trastuzumab (Herzuma) est une réplique du biomédicament anticancéreux de Roche, Herceptin. Développé par son associé sud-coréen Celltrion, il sera indiqué dans le cancer du sein au stade précoce, le cancer du sein métastatique ainsi que le cancer gastrique métastatique, selon le communiqué.

Biogaran va ainsi proposer en 2018, après avis de la Commission européenne, "son 3e anticorps monoclonal biosimilaire et second anticorps monoclonal en oncologie après le succès de la mise à disposition du Truxima (rituximab) en septembre 2017", utilisé contre des cancers du sang.
Les biosimilaires sont des médicaments biologiques (produits par des organismes vivants) qui sont similaires à la protéine du médicament original et dont les brevets ont expiré.

Il n'existe pas de génériques de médicaments biologiques mais seulement de médicaments chimiques, d'où le terme biosimilaires.

Biogaran avait déjà lancé en 2015 Remsima, un biosimilaire du Remicade (groupe Johnson and Johnson), indiqué dans la polyarthrite rhumatoïde, la maladie de Crohn et le psoriasis notamment.

Son président Pascal Brière avait affirmé en septembre que sa gamme de biosimilaires pourrait compter "de sept à huit" produits d'ici à 2025 et représenter 20% de son chiffre d'affaires global, contre 2% actuellement.(awp)






 
 

AGEFI


 

 



...