Bénéfice net en chute libre pour Villars Holding

mercredi, 17.04.2019

Le groupe fribourgeois Villars Holding a dégagé un bénéfice net de 1,36 million de francs l'an dernier, 94,8% de moins qu'en 2017.

L'entreprise établie à Fribourg attribue la chute au plongeon dans les chiffres rouges des établissements de restauration Pause-Café. (Keystone)

Comme attendu, Villars Holding a vu son bénéfice net dégringoler l'an dernier. Malgré des revenus en légère hausse, le groupe fribourgeois actif dans la restauration, le petit commerce de détail et l'immobilier a dégagé un bénéfice net de 1,36 million de francs, 94,8% de moins qu'en 2017, exercice sur lequel Villars avait tiré profit de la cession de la co-entreprise Alvi-Shop.

Le résultat d'exploitation avant intérêts et impôts (Ebit) s'est lui aussi fortement contracté, soit de 45% à 1,3 million de francs, écrit mardi Villars Holding. L'entreprise établie à Fribourg, qui avait lancé un avertissement sur résultat à fin novembre, attribue la chute au plongeon dans les chiffres rouges des établissements de restauration Pause-Café.

Considérés dans leur ensemble, les revenus ont progressé de 2,5% à 95,5 millions de francs. Hors secteur immobilier et autres produits, le chiffre d'affaires du groupe s'est établi à 92,2 millions, 2,65 de plus qu'un an auparavant.

Dans le détail, l'unité principale Restoshop, laquelle exploite des stations-services ainsi que les magasins et bars attenants à ces dernières a dégagé des revenus de 65,8 millions de francs, en hausse de 1,8%. Les ventes de carburant ont progressé de 2,2% à 35,4 millions, malgré une baisse des volumes écoulés.

Les magasins et bars ont eux réalisé un chiffre d'affaires de 30,4 millions de francs, 1,4% de plus qu'en 2017. Restoshop a toutefois souffert au niveau de sa rentabilité, conséquence de coûts de personnel en hausse après l'entrée en vigueur de la nouvelle convention collective de travail des shops et stations-services en Suisse.

Les établissements Pause-Café ont une nouvelle fois souffert de la baisse de la fréquentation dans les centres commerciaux dans un secteur du commerce de détail en mutation suite à l'expansion de la vente en ligne. Leur chiffre d'affaires s'est tassé de 2,3% à 14,99 millions de francs. Le groupe a ainsi fermé un bar, à Agy-Centre et vendu celui situé dans le théâtre "Equilibre" à Fribourg.

Plus petite entité du groupe, Arte Panis, active dans la boulangerie et la restauration, a elle enregistré une vigoureuse croissance, les revenus bondissant de 15,2% à 11,58 millions de francs. La croissance reflète essentiellement l'ouverture d'un nouveau point de vente à Givisiez.

Au titre de cet exercice qualifié de "mitigé", le conseil d'administration de Villars Holding proposera à l'assemblée générale du 15 mai le versement d'un dividende inchangé de 8 francs par action. L'entreprise estime disposer de fonds propres confortables et de projets prometteurs, notamment dans l'immobilier.

Evoquant l'exercice en cours, le groupe table sur un chiffre d'affaires stable. (awp)






 
 

AGEFI



...