Bénéfice et dividende stables pour Swissquote en 2019

mardi, 17.03.2020

Le bénéfice de Swissquote a grappillé 0,1% sur un an à 44,7 millions de francs l'an dernier.

Swissquote revendique à fin 2019 quelque 282'000 comptes de négoce, soit un bond de près de 10%. (Keystone)

La banque en ligne Swissquote a profité l'année dernière d'une hausse des comptes de négoce et d'une progression des recettes. Le bénéfice a quant à lui fait du surplace, en raison des frais d'acquisition. Des demandes "massives" d'ouvertures de comptes ont afflué depuis le début de l'année, en raison de la volatilité élevée sur les marchés financiers.

Le bénéfice a grappillé 0,1% sur un an à 44,7 millions de francs, indique Swissquote mardi. Le conseil d'administration propose le versement d'un dividende inchangé de 1 franc par action.

Le courtier en ligne revendique à fin 2019 quelque 282'000 comptes de négoce, soit un bond de près de 10%. La progression dépasse 14% pour les comptes eForex (négoce de devises), à presque 55'000. Le nombre de comptes d'épargne a reculé de 9,7% à 19'700 environ.

Les recettes nettes se sont enrobées de 7,5% à 230,6 millions de francs. Principale source de revenus, les commissions ont reculé de 6,6% à 92,9 millions. Le produit tiré du eForex s'est envolé de 19% à 85,5 millions. Le groupe vaudois affirme que son implantation en Europe et en Asie a été couronnée de succès.

L'acquisition d'Internaxx Bank au Luxembourg a alourdi les charges, qui se sont établies à 180,1 millions (+12%).

Au bouclement de l'exercice, la masse sous gestion s'est fixée à 32,2 milliards de francs, au profit d'entrées nettes d'argent de 4,6 milliards.

Le premier trimestre 2020 a été marqué par une forte volatilité sur les marchés, ce qui laisse entrevoir une progression de 10% des recettes pour l'exercice en cours. Swissquote est submergé par des demandes "massives" d'ouverture de comptes, plusieurs milliers par semaine, précise le communiqué. Le courtier en ligne tente de rattraper le retard. (awp)






 
 

AGEFI



...