Investora 19: Bell veut étoffer son activité des plats prêts à manger

mercredi, 18.09.2019

Bell a investi pas moins de 100 millions sur son site autrichien de Marchtrenk pour poursuivre sa croissance dans le marché des plats prêts à manger.

Pour l'année en cours, Bell prévoit d'investir au total environ 220 millions de francs nets pour sa production, contre 227 millions l'an dernier. (Keystone)

Désormais encore plus fortement ancré sur le marché des plats prêts à manger à la faveur de l'acquisition l'an dernier de Hügli, Bell veut poursuivre sa croissance dans ce segment en forte expansion. Pour ce faire, le transformateur de viande contrôlé par le distributeur bâlois Coop a investi pas moins de 100 millions sur son site autrichien de Marchtrenk.

A fin juin, la moitié de la surface du nouveau site était en service, a précisé mercredi Marco Tschanz, ancien chef des finances de Bell et responsable du domaine d'activité Bell International depuis juillet dernier, lors de la conférence Investora. L'usine fournit notamment la chaîne de restauration rapide Mc Donald's.

Bell investit aussi dans le réalignement de son site allemand de Bad Wünnenberg, à une cinquantaine de kilomètres à l'Est de Dortmund. A l'avenir, des mueslis frais, des salades et des plats cuisinés y seront produits. La production devrait commencer au cours du premier trimestre de 2020.

Pour l'année en cours, Bell prévoit d'investir au total environ 220 millions de francs nets pour sa production, contre 227 millions l'an dernier. Ils devraient grimper à quelque 250 millions l'an prochain, en raison de divers projets de construction.

Synergies supérieures aux attentes

L'intégration du fabricant de bouillons ainsi que autres sauces et préparations Hügli se déroule de manière satisfaisante, a ajouté M. Tschanz. Les synergies qui ont pu être dégagées dans ce cadre dépassent légèrement les attentes et la rentabilité est attendue pour l'an prochain.

La reprise de Hügli a permis à Belle de se renforcer sur le marché de la "convenience", lequel affiche une croissance annuelle de 10 à 12%, a poursuivi Marco Tschanz. Durant le premier semestre 2019, ce segment a contribué à 27% du chiffre d'affaires total, contre 26% au cours de l'exercice 2018, et cette part devrait encore augmenter.

Le groupe Bell Food figure au rang des principaux fournisseurs européens dans ces groupes de produits et représente le numéro un en Suisse. La gamme de produits du groupe Bell Food s'étend de la viande, de la volaille et de la charcuterie aux fruits de mer, en passant par les produits frais ainsi que ceux de longue conservation. Le principal actionnaire de la société cotée à la Bourse suisse est Coop avec une participation de plus de 60%. (awp)






 
 

AGEFI




...