Bâloise: German Egloff et Martin Wenk se retirent

jeudi, 13.10.2016

German Egloff était entré chez Bâloise en 2004.

Bâloise perdra en avril prochain son directeur financier (CFO) German Egloff et son responsable des investissements (CIO) Martin Wenk. L'assureur n'a pas encore trouvé de successeurs pour ces deux membres de la direction générale, qui resteront à disposition pour des tâches ponctuelles, précise un communiqué publié jeudi.

M. Egloff était entré chez Bâloise en 2004. M. Wenk a passé 25 ans au service du groupe, dont quinze au sein du comité exécutif.

Ces départs constituent une demi-surprise pour Vontobel, qui souligne que les deux titulaires approchent de la soixantaine. Ils permettent au nouveau patron du groupe, en poste depuis le début de cette année, d'avoir les coudées franches pour remanier son équipe de direction. La banque zurichoise déplore au passage l'absence de candidats désignés à la succession de deux partants, synonyme d'incertitudes sur le court terme.

La Banque cantonale de Zurich (ZKB) partage le même constat et ajoute que 60 ans constitue désormais un âge normal pour partir en retraite chez les dirigeants d'entreprises. L'établissement salue le bilan des deux responsables.

A 09h51, la nominative Bâloise cédait 1,1% à 118,30 CHF, au diapason d'un SLI en retrait de 1,09%. - (awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...