Avez-vous un meilleur choix pour vous et vos enfants?

jeudi, 17.01.2019

Anne Tschanz Vakula*

Anne Tschanz Vakula

Dans ma dernière chronique, la première d’un cycle de cinq articles consacrés à «l’Impact Investment», j’ai conclu que je ne croyais pas – malheureusement – que l’Accord de Paris sur le climat (COP 21) atteindrait ses objectifs, déjà trop bas pour nous sauver, et qui n’ont pas été atteints au cours des trois dernières années.

A mon avis, une meilleure solution consiste à remplacer le plus rapidement possible tous les produits et services existants par des produits de remplacement moins polluants et moins coûteux. En effet, si les consommateurs ont le choix entre un produit identique ou même de qualité supérieure, moins émetteur de gaz à effet de serre (GES) et moins coûteux, ils n’auront plus aucune excuse!

L’activité anthropique agricole est l’un des principaux polluants contribuant au réchauffement planétaire - le bétail (pour être plus précis - ruminants - bovins, ovins et caprins) émet autant de gaz à effet de serre, principalement sous forme de méthane, le CH4, que les transports et l’industrie automobile réunis, seulement légèrement derrière l’ensemble de toutes les autres industries.

Saviez-vous qu’en moyenne une vache pollue autant que deux voitures? Ceci en utilisant le taux de conversion du méthane en CO2 qui est actuellement très imparfait. L’impact réel est équivalent à plus de huit voitures!

Maintenant, il y a une bonne nouvelle: un analgésique existe. Pour atténuer au moins une partie du problème: une dose quotidienne de 15 g, une demi-once, de Mootral.

L’équipe scientifique de Mootral a mis 10 ans à développer un produit 100% naturel qui:
1. réduit les émissions de CH4 de chaque vache d’au moins 30%
2. est accepté par les vaches: elles adorent ça!
3. est accepté par les agriculteurs: ils sont fiers de réduire les émissions de GES si facilement et heureux que leurs vaches soient en plus en meilleure santé
4. augmente suffisamment la production de lait et de viande pour compenser largement le coût d’achat de MOOtral ™ et même de générer un revenu supplémentaire
5. génère des revenus supplémentaires provenant de la vente de certificats de compensation des émissions de carbone (reçus consécutivement à une réduction mesurée des émissions de carbone -méthane pour le bétail-, laquelle mesure est effectuée avec un laser dans le cas des vaches)

Une opportunité d’investissement

Le produit Mootral est aux vaches ce que le moteur électrique, ou au moins le moteur hybride, est aux voitures!

La population mondiale de bovins en 2016 était estimée à près de 1,5 milliard de têtes. La taille énorme du marché de Mootral en fait une opportunité d’investissement très intéressante. On peut s’attendre à une forte réduction des coûts de production - et donc aussi une forte augmentation de la marge nette - au-delà d’une certaine quantité produite.

Ainsi, un investissement dans Mootral permet de financer la «mootralisation» rapide des vaches et de participer à une forte réduction des émissions de GES tout en réalisant des bénéfices.

Nous avons tous le pouvoir d’agir contre le réchauffement et le dérèglement climatique, par nos actions et choix quotidiens (en tant que consommateur, employé, entrepreneur, etc.) ou par des décisions stratégiques (en tant qu’actionnaire, administrateur, CIO d’un fonds de pension, HNWI, etc.).

Y-a-t-il autre chose que vous désirez plus? Avez-vous un meilleur choix pour vous et vos enfants?

* Directrice, Sergan Management






 
 

AGEFI



...