Avaloq reçoit la distinction de leader du secteur core banking

lundi, 23.07.2018

Avaloq s’est vu distinguer comme un leader des services de détail de core banking par Gartner dans le rapport Magic Quadrant for Global Retail Core Banking de juin 2018.

Le prestataire de services financiers Avaloq a été jugé comme leader par Gartner. Le rapport annuel Magic Quadrant que publie le cabinet d’études Gartner spécialisé dans le domaine informatique évalue les principaux prestataires du core banking à la lumière de tout un cortège de facteurs, notamment leur capacité à mettre en œuvre les solutions, leur viabilité et la globalité de leur vision. Chaque prestataire est jaugé à sa capacité de s’affirmer sur le marché, de même que sur l’éventail des fonctionnalités de ses produits dans le retail core banking.

 
L’Avaloq Banking Suite et les formules Software as a Service et Business Process as a Services associées englobent les solutions de technologie front-to-back numérique, de gestion des applications, d’infrastructures informatiques et d’exploitation. Avaloq offre un modèle d’exploitation centralisé capable "d’accroître notablement les efficacités et de renforcer l’évolutivité des établissements financiers, mais aussi de mieux intégrer les processus et les innovations de pointe", écrit la société dans un communiqué.

Plus de 1300 développeurs tiers se sont enregistrés dans le portail de co-innovation d’Avaloq, et plus de 90 solutions fintech font désormais partie de la plateforme Avaloq Software Exchange. Au second semestre 2018, Avaloq prévoit de lancer plus de 150 API, signe de l’importance qu’elle accorde au développement de son écosystème.

Selon Gartner, «les leaders du marché mondial des services de détail de core banking sont capables de comprendre le marché dans toute sa profondeur. Suivant de près les tendances du marché, ils prennent soin d’intégrer les innovations dans les feuilles de route de leurs produits. La plupart d’entre eux possèdent d’ailleurs des certifications de qualité dans le développement logiciel (tel que le Capability Maturity Model Integration [CMMI]) ou visent à les obtenir. Tous les leaders, sans exception, ont aussi adopté la logique du «think small», à savoir cibler une architecture modulaire comme levier d’une meilleure accessibilité aux fonctionnalités granulaires dont les banques ont besoin pour pouvoir se différencier. Ils se concentrent sur l’innovation et suivent de près les tendances à l’œuvre en la matière sur leur marché, en particulier celles ciblant une capacité visionnaire dans la gestion de l’écosystème pour les plates-formes bancaires ouvertes en favorisant l’open banking avec leurs produits et services gérés dans un environnement de collaboration avec des partenaires.» 






 
 

AGEFI




...