La Suisse, un paradis pour les expatriés

jeudi, 04.07.2019

Aucun autre pays n'est aussi apprécié que la Suisse parmi les expatriés, selon un sondage HSBC. C'est la première fois que la Suisse arrive en tête de cette étude en 12 ans d'existence.

Pour 70% des sondés, le pays est plus propre et plus agréable à vivre que le leur.(Keystone)

La Suisse est le pays le plus apprécié par les travailleurs expatriés, révèle l'enquête annuelle HSBC Expat publiée par le géant bancaire britannique. De la huitième place l'année dernière, la Confédération est propulsée à la première du classement en 2019.

Singapour est ainsi détrôné après quatre ans de règne sans partage. La cité-Etat est reléguée à la deuxième position devant le Canada, selon les indications fournies jeudi par HSBC.

Le salaire continue d'être l'une des motivations principales pour déménager en Suisse. Sept sondés sur dix ont accepté un emploi dans le pays pour cette raison. Le salaire annuel moyen atteint 111'587 dollars (quelque 110'000 francs), contre 75'966 dollars en moyenne de l'étude. Cette différence s'explique principalement par les rémunérations offertes dans le secteur financier.

"L'étude confirme ce que nous entendons de nos clients", indique Jean-François Bunlon, chef du marché helvétique auprès de HSBC Private Banking, cité dans un communiqué. Beaucoup d'entre eux peuvent s'établir en Suisse et "rester connectés à des opportunités globales" comme, par exemple, des "investissements immobiliers en Europe ou des introductions en Bourse en Chine".

Ces considérations financières favorisent la Suisse. Toutefois, d'autres critères, plus subjectifs, font définitivement pencher la balance. Une très large majorité de personnes (82%) s'étant établies en Suisse pour y travailler a perçu une amélioration dans sa qualité de vie.

Pays plus propre

Pour 70% des sondés, le pays est plus propre et plus agréable à vivre que le leur. Un peu moins de la moitié (42%) des participants à l'enquête affirment même être en meilleure santé depuis leur arrivée sur territoire helvétique, bien davantage que la moyenne de l'étude (33%), précise le communiqué. Un meilleur équilibre entre la vie privée et la carrière professionnelle est cité par 59% des sondés.

La stabilité politique et économique helvétique rassure une forte majorité d'expatriés et contribue à leur bien-être général. Sur l'ensemble, seul un sur cinq s'inquiète de l'évolution conjoncturelle en Suisse, le taux le plus bas de l'enquête, souligne HSBC.

Les familles s'y sentent bien également. Les parents expatriés estiment que la Suisse est un très bon endroit pour élever leurs enfants, qui bénéficieront d'une meilleure éducation que dans le pays d'origine (pour 53% des sondés), d'une meilleure confiance en eux et de compétences accrues.

La plupart des participants établis dans le pays depuis cinq ans ou plus comptent y rester encore pour 20 ans, voire davantage.

Pour cette enquête globale, menée entre février et mars 2019, la société YouGov a sollicité plus de 18'000 expatriés de 163 pays différents. Seuls 33 pays ont atteint le quota nécessaire pour être pris en compte dans l'étude.(awp)






 
 

AGEFI



...