Le bénéfice de la Poste a reculé de 46 millions au 1er trimestre

lundi, 18.05.2020

Au premier trimestre, la Poste a réalisé un bénéfice de 84 millions de francs, en recul de 46 millions en raison de la pandémie.

Le volume des colis affiche une progression de 10% sur l'ensemble du trimestre. (Keystone)

Le résultat de la Poste au premier trimestre 2020 s'est inscrit à la baisse par rapport à l'exercice précédent. Le bénéfice a reculé de 46 millions de francs et le résultat d'exploitation de 57 millions. Le géant invoque la pandémie du Covid-19.

Il faut s'attendre à ce que le résultat annuel de la Poste soit également impacté, écrit lundi La Poste dans un communiqué. Au premier trimestre, la Poste a réalisé un bénéfice de 84 millions de francs, en recul de 46 millions. Le résultat d'exploitation (EBIT) a atteint 115 millions de francs, en recul ainsi de 57 millions.

Cette diminution s'explique en particulier par deux facteurs: la faiblesse persistante des taux d'intérêt, qui s'est traduite par un recul de 18 millions de francs du résultat des opérations d'intérêts, et la diminution du volume des lettres adressées, qui a atteint 5,6% ainsi que les pertes de recettes du transport de voyageurs chez CarPostal.

Colis en hausse

Le volume des colis affiche en revanche une progression de 10% sur l'ensemble du trimestre. L'augmentation des commandes en ligne liée à la pandémie est clairement perceptible: au mois de mars, le nombre de colis s'est accru de 16,9% par rapport à l'exercice précédent.

La crise sanitaire aura un impact sur le résultat de l'ensemble de l'exercice, prévoit Alex Glanzmann, responsable Finances de la Poste cité dans le communiqué. D'après les premières estimations, l'effet négatif pourrait se chiffrer en centaines de millions de francs.

Il ne s'agit toutefois que d'une évaluation. L'évolution incertaine de la situation économique ne permet pas de faire de prévisions précises, note la Poste. Ces dernières années, la Poste s'est constituée une solide assise financière. Elle assure pouvoir surmonter pour l'instant les effets négatifs de la crise par ses propres moyens. (awp)

>> Notre dossier coronavirus






 
 

AGEFI



...