Prada annonce des résultats en berne

vendredi, 08.09.2017

Au premier semestre, le groupe Prada enregistre des résultats moins élevés que prévu.

Au sein du groupe, ce sont Miu Miu et Prada qui ont enregistré la plus grande baisse. (Keystone)

Le groupe de luxe italien Prada a annoncé vendredi des résultats semestriels inférieurs aux attentes et a reconnu que sa stratégie mettait plus de temps que prévu à porter ses fruits, tout en assurant qu'elle constituait "la meilleure voie".

Durant le premier semestre, achevé fin juillet, le bénéfice net du groupe a reculé de 18,4%, à 115,7 millions d'euros, alors que selon Factset Estimates, les analystes tablaient sur 140 millions d'euros.

L'Ebitda a baissé de 15,3% sur un an, atteignant 279,6 millions d'euros, un chiffre là aussi inférieur aux attentes (318 millions).

Le chiffre d'affaires est lui aussi en baisse, de 5,5%, à 1,468 milliards d'euros, alors que les analystes prévoyaient 1,535 milliards.

Ce recul a touché toutes les régions, mais à des degrés divers. Les ventes ont ainsi dévissé au Japon (-14,2%), en raison de la faiblesse de la consommation intérieure et des dépenses des touristes, et au Moyen-Orient (-13,1%), du fait de l'instabilité géopolitique.

Elles ont aussi diminué en Europe (-6,6%), en Amérique (-5,8%) et, plus légèrement, en Asie-Pacifique (-0,6%). Mais à l'intérieur de cette région, la Chine-Hong-Kong et Macao ont progressé de 5,2%.

Parmi les marques, Church's subit la plus forte baisse de chiffre d'affaires (10,5%). Miu Miu perd de son côté 10,2% et Prada 5%.

Une nouvelle stratégie

"Nous sommes dans une phase de profond changement. Notre stratégie basée sur l'intégrité et la valeur de notre marque est la meilleure voie pour retourner à une croissance stable, même si cela prend plus de temps que prévu", a souligné le patron de Prada, Patrizio Bertelli.

Le groupe a mis en oeuvre diverses mesures comme "une offre de produits enrichie dans un niveau de prix plus élevé", une nouvelle expérience clients autour d'un nouveau concept de magasins et des lancements de produits et une stratégie dans le domaine numérique.
Durant une conférence avec les analystes, M. Bertelli a évoqué des "perspectives excellentes" pour la société.

"Nous sommes confiants dans les perspectives à long terme du secteur du luxe", a-t-il ajouté.
"Nous sommes en train de répondre aux changements dans les habitudes des consommateurs avec des mesures pour transformer notre business, tout en veillant à préserver l'héritage iconique de nos marques renommées dans le monde entier", a-t-il dit.

"Cette approche prolonge le processus de transformation, mais ouvre la voie à une croissance de long terme", a déclaré le patron de Prada, en faisant état d'"une approche disciplinée des coûts, des investissements et du capital".

"Le bilan du groupe demeure solide, nous donnant la liberté de nous concentrer sur la création de valeurs pour nos actionnaires sur un horizon lointain", a-t-il ajouté. (awp)


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01


...