Icosamed traque le cancer avec un e-soutien-gorge

mardi, 07.01.2020

Au croisement de l’univers médical et de celui des wearables, la start-up Icosamed dévoile une technologie jamais vue aux Etats-Unis au rendez-vous «tech» du CES de Las Vegas.

Sophie Marenne

Le CEO de la start-up, Max Boysset, a montré une première fois son invention lors du salon Medica de Düsseldorf, en novembre. (Messe Düsseldorfctillmann)

Des sous-vêtements intelligents pour détecter le cancer: l’idée semble folle mais elle a sous-tendu la création d’Icosamed. Fondée en mars 2019, peu après le dépôt d’un brevet par le Dr. Max Boysset, la start-up neuchâteloise a pour objectif de proposer une approche alternative en matière de...






 
 

AGEFI




...