La durabilité fera partie intégrante des portefeuilles de demain

jeudi, 10.09.2020

Au cours du premier trimestre 2020, 14 milliards de dollars US d’actifs ont été investis dans des fonds durables.

Maria Sala*

Maria Sala

Depuis plusieurs années, la demande en investissements durables connaît une hausse constante. De l’identification et de la mise en œuvre de sources d’énergie propres aux besoins médicaux en passant par les transports respectueux en termes émissions de gaz à effet de serre, de vastes pans de l’industrie s’adaptent pour répondre à la demande croissante des investisseurs individuels et professionnels.

En tant que pratique d’investissement, les douze derniers mois ont vu une croissance exponentielle et sans précédent de la demande mondiale de solutions d’investissement durables. Larry Fink, PDG de BlackRock, écrivait d’ailleurs dans sa lettre annuelle au début 2020. «Le changement climatique est devenu un facteur déterminant pour les perspectives à long terme des entreprises». Il est de plus en plus évident que l’investissement durable est une nécessité, agissant comme un puissant cadre de gestion des risques des portefeuilles, une notion de plus en plus soutenue par les régulateurs.

Au cours du premier trimestre 2020, 14 milliards de dollars US d’actifs ont été investis dans des fonds durables, dépassant déjà largement la moitié du total de l’année dernière L’élargissement de l’offre de produits dans les fonds ouverts et dans les ETF a été cruciale pour permettre aux investisseurs un accès abordable, là où l’intégration antérieure de l’ESG avait été historiquement associée à des coûts plus élevés.

Un indicateur d’excellence opérationnelle

Nous estimons que de bonnes performances dans les principaux domaines de la durabilité sont souvent considérées comme un indicateur d’excellence opérationnelle. Les entreprises qui obtiennent des scores ESG élevés ont tendance à avoir un coût du capital plus faible, une rentabilité plus élevée et une exposition plus faible aux risques extrêmes.

Nous pensons que l’étendue et la qualité des données ESG se sont suffisamment améliorées pour que l’analyse ESG devienne une partie intégrante du processus d’investissement. Nous pensons également que la saisie, l’analyse et la mise en œuvre de ce niveau de demande nécessitent des investissements importants en termes de personnel, d’infrastructure et de traitement des données, et il est essentiel que les gestionnaires d’actifs développent des outils de mesure pour approfondir leur compréhension des risques matériels.

La mise en œuvre de ces changements dans le portefeuille peut être une tâche ardue pour les investisseurs qui cherchent à adopter des critères ESG dans leurs principes d’investissement et à gérer une stratégie d’investissement plus durable. Nous pensons que l’un des moyens d’y parvenir est de déléguer la mise en œuvre à un gestionnaire fiduciaire. Ce dernier disposera des outils nécessaires et d’une expertise approfondie pour analyser les énormes quantités de données et les traiter de manière cohérente, en s’alignant sur les objectifs d’investissement et les convictions des gérants. C’est d’ailleurs le cas pour un nombre croissant d’investisseurs.

Autre façon de mettre en œuvre l’intégration des critères ESG dans le portefeuille: choisir une société de gestion ayant une politique de vote en ligne avec les principes éthiques de l’investisseur. Ou encore, choisir un gestionnaire proposant une plateforme d’investissement dans l’énergie renouvelable suffisamment solide pour capturer des opportunités dans ce domaine.

Comme l’a déclaré récemment1 Philipp Hildebrand, Vice Chairman chez BlackRock, «Nous devons passer à une plus grande résilience de notre économie.» C’est une des raisons pour lesquelles nous dialoguons régulièrement avec les entreprises dont nous sommes actionnaires pour qu’elles fassent avancer la transformation. Une chose est sûre, c’est que si l’incertitude économique actuelle semble devoir se poursuivre à court terme, nous pensons que la durabilité fera partie intégrante de notre approche d’investissement à long terme. 

1 Lors d’une interview dans le «Frankfurter Allgemeine Zeitung» en juin 2020

*Responsable de la clientèle Institutionnelle pour la Romandie et le Tessin, BlackRock






 
 

AGEFI



...