Vaudoise modère de façon disciplinée sa croissance dans le secteur non vie

mercredi, 13.09.2017

Assurance. Les primes émises vie ont reculé conformément à la stratégie. La rentabilité du groupe est en hausse. Sa solvabilité reste supérieure.

Philippe Rey

On relève la croissance de 4,3% de Vaudoise Générale en Suisse alémanique, un marché plus récent pour Vaudoise mais qui progresse bien.

Le Groupe Vaudoise Assurances a amélioré sa capacité bénéficiaire lors du premier semestre 2017 malgré un recul du bénéfice net consolidé à 57,9 millions de francs (60,2 millions au premier semestre 2016) dû à des effets marginaux. L’encaissement des affaires non vie (les primes émises nettes) a...


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01


...