Le dollar en hausse

samedi, 15.09.2018

Après une salve d'indicateurs, le dollar a progressé face à l'euro. Le rouble remonte.

Le billet vert s'est renforcé après la diffusion de plusieurs statistiques sur l'économie américaine.

Le dollar regagnait du terrain vendredi face à l'euro après une salve d'indicateurs de bonne tenue sur l'économie américaine et la crainte d'un regain de tensions commerciales tandis que le rouble profitait du relèvement des taux directeurs de la banque centrale russe.

Vers 21 heures, la monnaie unique européenne valait 1,1630 dollar, contre 1,1690 dollar jeudi vers 23 heures.

La devise européenne baissait face à la monnaie nipponne à 130,33 yens contre 130,85 yens jeudi soir.

Le dollar montait face au yen à 112,05 yens contre 111,92 yens jeudi soir.

Le billet vert s'est renforcé après la diffusion de plusieurs statistiques sur l'économie américaine.

Les ventes au détail ont notamment progressé moins que prévu en août mais le chiffre pour juillet a été nettement révisé à la hausse, "ce qui n'altère pas l'idée que la croissance (de la consommation) a été solide cet été", a souligné Joe Manimbo de Western Union.

De plus l'indice de confiance des consommateurs a bondi en septembre et la production industrielle a augmenté en août pour le troisième mois d'affilée.

Les prix des produits importés aux Etats-Unis ont en revanche baissé de 0,6%, confirmant l'idée d'une stabilisation de l'inflation dans le pays après l'annonce mercredi d'un recul suprise des prix à la production et jeudi d'une hausse modeste des prix à la consommation.

"Ces statistiques suggèrent que la Fed ne va pas chercher pas à se presser pour relever ses taux directeurs", ce qui ne plaide pas en faveur d'une montée du dollar, a relevé Greg Anderson de BMO.

"Mais cette donnée est passée au second plan", a-t-il estimé.

Le dollar, bénéficiant de son statut de valeur refuge en période d'incertitudes, a poursuivi sur sa montée quand en cours de séance sont parues des informations affirmant que le président américain Donald Trump avait demandé la mise en oeuvre d'une nouvelle salve de tarifs douaniers sur des produits chinois. De quoi éloigner l'espoir d'un apaisement imminent des tensions entre Pékin et Washington.

Le rouble russe s'échangeait pour sa part à 68,11 roubles pour un dollar, en hausse pour la quatrième séance consécutive après avoir dépassé lundi les 70 roubles, une première depuis mars 2016.

La banque centrale de Russie a relevé vendredi son taux directeur d'un quart de point à 7,5%, invoquant des risques inflationnistes renforcés, et laissant entendre qu'elle pourrait poursuivre dans cette voie.

La Banque de Russie effectue ainsi un changement de cap après un an de baisses successives jusqu'en mars dernier suivi d'une pause monétaire, et défie les prévisions des analystes, qui s'attendaient à un maintien du taux.

Par ailleurs, le réal brésilien se reprenait et s'échangeait à 4,1644 réais pour un dollar. La veille, plombée par l'incertitude autour de la présidentielle du mois d'octobre, la monnaie avait atteint son plus bas historique face au dollar à la clôture. Depuis le début de l'année la devise de la première économie d'Amérique latine s'est dépréciée de plus de 20% face au billet vert.

Vers 21 heures, l'once d'or valait 1.194,18 dollars, contre 1.201,49 dollars jeudi à 23 heures

La monnaie chinoise a terminé à 6,8675 yuans pour un dollar, contre 6,8448 yuans pour un dollar jeudi vers 17h30.

Le bitcoin s'échangeait pour 6.483,08 dollars, contre 6.467,47 dollars jeudi soir, selon des chiffres compilés par Bloomberg. (awp)






 
 

AGEFI



...