Après les FAANG, voici les DANG

lundi, 29.04.2019

Christophe Braun*

Christophe Braun, directeur d‘investissement, Capital Group.

Les valeurs des leaders technologiques ont été durement affectées par les caprices boursiers de 2018, y compris les valeurs FAANG (Facebook, Amazon, Apple, Netflix et Google, propriété d’Alphabet). Ce sont aussi les valeurs de la tech qui ont influencé les marchés. Depuis début 2019, les sociétés leaders de la technologie et de la consommation se sont sensiblement redressées.

Dans un contexte volatil, les investissements dans des sociétés qui versent des dividendes peuvent contribuer à une certaine constance. Les actions de rendement ont été malmenées, car tout l’engouement à l’égard du marché américain n’a concerné qu'un groupe très restreint de sociétés technologiques innovantes. Le marché finira par reconnaître la valeur de ces actions de rendement. Et les dividendes qu’elles versent contribueront à stabiliser les résultats potentiels en cas de marchés baissiers.

Certains des secteurs les plus défensifs du marché qui versent des dividendes substantiels ont en effet assez bien résisté en 2018. Une étude de huit grandes corrections depuis 1987 montre que la plupart des secteurs qui ont le mieux résisté que le reste du marché versaient de généreux dividendes.

Voici un bref aperçu des DANG: DowDuPont, AbbVie, Nestlé et General Motors. Ces sociétés, qui sont toutes issues de secteurs distincts et sont assorties de perspectives commerciales, de résultats potentiels et de défis différents, sont toutes des blue chips bien établies, qui versent des dividendes significatifs et qui offrent une valeur potentielle pour les investisseurs à long terme.

DowDuPont: est-ce que 1+1 = 3?

Le géant de la chimie est né en août 2017 de la fusion de Dow Chemical et DuPont, avec l’idée que la combinaison de deux sociétés vaudrait plus que leur simple somme, ce qui permettrait de dégager de la valeur pour les investisseurs. Il est prévu que le groupe soit scindé en trois pôles indépendants: une entité agricole, une entité de science des matériaux spécialisée dans les plastiques d’emballage, et une entité de chimie de spécialité qui fabriquera du Kevlar et des pièces automobiles.

AbbVie, acteur établi avec un potentiel d’innovation

Dans le secteur de la santé, les laboratoires pharma ont tendance à être des placements défensifs, car la demande en faveur de leurs thérapies est rarement sensible au cycle économique. Certains laboratoires innovants représentent aussi un potentiel de croissance substantiel. Grâce aux progrès biotechnologiques en effet, on est toujours plus proche d’un remède contre le cancer.

Nestlé, un centenaire avec un historique de résilience

Le groupe existe depuis plus de 150 ans. Le groupe, qui innove continuellement, a notamment inventé le café soluble et les cubes de bouillon, et a su réagir rapidement à l’évolution des goûts des consommateurs. Le groupe n’a pas réduit ses dividendes depuis plusieurs décennies, et a démontré son engagement à les augmenter au fil du temps. Un changement au sommet pourrait être le catalyseur dont Nestlé a besoin pour relancer sa croissance.

General Motors redouble d’efforts pour innover

Dans le domaine des véhicules sans chauffeur, le premier nom commençant par G qui vient à l’esprit est Google, qui investit massivement dans les technologies de conduite autonome. Mais General Motors a fait des progrès substantiels dans cette technologie grâce à son acquisition de la société innovante Cruise Automation. GM accumule des données à vitesse grand V et pourrait devenir numéro 2 du marché américain des voitures sans chauffeur.

* Directeur d‘investissement, Capital Group






 
 

AGEFI



...